Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Aldi n'est plus seul en lice pour racheter 700 Leader Price à Casino


Les discussions continuent autour de la cession des 700 magasins Leader Price par le groupe Casino. Et contrairement à ce qui avait fuité en janvier dernier, un accord est encore loin d'être trouvé entre Casino, le propriétaire, et Aldi, le repreneur pressenti. En septembre 2019, on apprenait que l'enseigne Aldi était entrée en négociations exclusives pour la reprise des 700 magasins Leader Price détenus par Casino. Ce n'est plus le cas depuis fin décembre 2019. Cette information, annoncée dès samedi dernier dans un tweet par Olivier Dauvers spécialiste de la grande distribution, nous a été confirmée ce matin.

Si le groupe Casino est toujours en discussions avancées avec Aldi, d'autres acteurs ayant démontré de l'intérêt pour le parc de magasins Leader Price sont entrés dans la danse et auraient eu accès aux informations de cession. Si cette vente prend autant de temps, c'est notamment lié à la complexité liée aux différents statuts des 700 magasins Leader Price. Certains sont en franchise et pourraient nécessiter une intégration au groupe Casino, validée par l'Autorité de la concurrence, avant la vente.

Le processus de cession suit donc son cours et devrait finir par aboutir sur une annonce officielle de la part du groupe Casino dans les semaines qui viennent, toujours selon nos informations.

Aldi devant Lidl grâce aux magasins Leader Price ?

Dans un contexte peu favorable pour Casino, le groupe stéphanois cherche à céder des actifs pour environ 2 milliards d'euros comme ils l'avaient annoncé en août 2019. L'objectif ? Se recentrer sur "l'e-commerce, le premium et la proximité" et donc sur ses marques Cdiscount, Monoprix ou encore Franprix. Rachetée en 1997 par Casino, l'enseigne Leader Price connait actuellement des difficultés : rien qu'en 2018, et malgré un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros, 70 magasins avaient d'ores et déjà fermé. Leader Price compte actuellement en France 700 magasins en activité.

À lire aussi - Leclerc, Carrefour, Monoprix... Quelles sont les enseignes les moins chères pour faire ses courses ?

L'enseigne d'origine allemande Aldi compte pour sa part environ 900 points de vente sur le territoire français. Elle représentait fin 2019 une part de marché de 2,4 %, en progression ces derniers mois. En décembre dernier, Aldi apparaissait également pour la première fois dans les investissement médias : près de 7% des dépenses du mois étaient réalisées par le distributeur avec le lancement d'une nouvelle campagne de communication appelée "place au nouveau consommateur".

Reste donc à voir si la cession des 700 magasins Leader Price à Aldi va se faire, et rien n'est moins sûr. Ce qui l'est en revanche, c'est qu'avec cette acquisition, Aldi dépasserait en volume de points de vente l'enseigne Lidl qui possède 1 500 magasins actuellement en France. Avec ses 5,9 % de parts de marché, les ventes de Lidl progressent de manière constante ces derniers mois. De quoi rebattre totalement les cartes pour les distributeurs discount.

Découvrir plus d'articles sur :