Alvyn Severien, cofondateur et directeur général d'Algama. YouTube

La startup Algama — qui fabrique des produits alimentaires à base de microalgues — vient de lancer en France et bientôt aux Etats-Unis sa première mayonnaise sans œuf pour s'attaquer au très concurrentiel marché des sauces dans les deux pays.

Les géants dominent ce marché dont Unilever avec Maille, Amora ou Lipton. Le producteur d'épices américain McCormick & Co s'apprête, lui, à racheter le pôle alimentaire de Reckitt Benckiser — qui fabrique la moutarde anglaise French's — pour 4,2 milliards de dollars.

Selon France 24, le marché de la seule mayonnaise pesait 1,6 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2014.  

Algama souhaite s'inspirer de Hampton Creek Foods, qui a réussi à bousculer dans les rayons américains Unilever avec sa mayonnaise sans œufs, à base de plantes. Algama travaille aussi sur une version qui lui permettrait de remplacer la moutarde.

Pour émerger, ses équipes ont insisté sur le goût de sa mayonnaise. Elle a multiplié les dégustations en travaillant avec des chercheurs du CNRS et du Muséum national d'histoire naturelle, des cuisiniers, des nutritionnistes et même des blogueurs. Au final, Algama propose quatre gammes: mayonnaise classique, ail et fines herbes, curry et piquante.

Algama compte aussi sur le choix de consommateurs avides d'une alimentation plus saine. Les microlagues sont en effet riches en protéines, vitamines et oligoéléments tout en ayant un impact environnemental très faible.

Enfin, en se lançant sur le marché de la grande consommation, la startup sait que la réussite passera aussi par la notoriété de sa marque. Installée à Paris et New York,  Algama a donc opté pour un nom anglophone: The Good Spoon.

"C’est un vrai pari pour nous. On voulait quelque chose de cohérent, entre les Etats-Unis et la France. Il fallait un nom gourmand et rond pour correspondre à l’idée que se fait le consommateur d’une mayonnaise", explique Alvyn Severien, président et cofondateur avec Gaëtan Gohin et Matthieu Goncalves d'Algama, interrogé par Business Insider France.

Il a fallu six mois de réflexion en interne pour trouver cette marque. Le design de la marque a été réalisé par l'agence française Dragon Rouge.

"Un nom a très rapidement émergé. Mais on a continué à chercher à travers de nombreuses réunions. On a proposé une centaine de noms avant finalement de revenir à l’une de nos premières idées. C’était déterminant de trouver le bon nom pour le produit, l’univers et le marché. On a testé lors du salon VivaTech en juin et les gens ont bien accroché", raconte Alvyn Severien.

The Good Spoon va être peu à peu distribuée dans les réseaux du groupe Carrefour avec lequel Algama collabore étroitement. Elle sera aussi disponible dans des épiceries indépendantes. Enfin, Algama sera prochainement distribuée par Amazon Prime Now.

La production se fera en France et aux Etats-Unis.

Créée en en 2014, la société a levé 3,5 millions d'euros en mai derni.er auprès d'Horizons Venture, connu pour ses prises de participation dans Facebook, Spotify, Waze ou encore Skype.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La foodtech est 'une bulle qui ne va pas tarder à exploser', estime un consultant qui travaille pour Monoprix, Banette ou Nestlé Waters

VIDEO: Le roller derby est un des sports qui se développe le plus rapidement dans le monde — voici comment on y joue