Une ministre allemande dit que la police doit aller chercher les enfants qui sèchent l'école pour profiter de vols pas chers

REUTERS/Michaela Rehle

La police allemande a raison d'aller récupérer à l'aéroport des enfants qui sèchent l'école, vient de déclarer la ministre allemande de l'éducation dans un entretien avec le quotidien Stuttgarter Zeitung. Anja Karliczek estime que les vols pas chers ne sont pas une raison valable de partir plus tôt en vacances.

"En Allemagne, l'école est obligatoire et les règles doivent être respectées. Si nous acceptions les vols moins chers pour partir en vacances comme excuse valable pour une absence, cela entraînerait une érosion. (...) Si les enfants sèchent les cours de manière notoire, la police ira les chercher."

Le journal faisait réagir la ministre au fait qu'en mai, la police bavaroise avait arrêté de nombreuses familles qui s'apprêtaient à partir en vacances avant le début officiel des congés scolaires. "Les parents ont tenté de s'en sortir en expliquant qu'ils avaient ainsi pu dénicher des billets d'avion moins chers", rapportait à l'époque Ouest France

Le droit allemand prévoit une amende pour les parents d'élèves qui sèchent l'école et, dans certains Länder, des mesures plus sévères encore. Des policiers en civil peuvent aussi circuler en ville ou dans des centres commerciaux pour repérer des élèves qui ne sont pas en cours et se renseigner sur la justification de leur absence auprès de leur établissement.

Les élèves allemands ont environ 13 semaines de vacances par an, dont six pendant l'été, contre 16 semaines pour les petits Français. La Bavière est le dernier Land allemand à partir en vacances d'été ce week-end

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Congés payés: comment le droit aux vacances varie dans le monde

Araignées, serpents... le venin de ces animaux réduira très nettement votre espérance de vie