Altran Technologies a annoncé jeudi 30 novembre 2017 le rachat de la société californienne Aricent pour un montant de 1,7 milliard d'euros en numéraire, le groupe français renforçant ainsi sa place de numéro un mondial des services d'ingénierie et de R&D.

Cette acquisition auprès d'un groupe d'investisseurs mené par le fonds KKR fait l'objet d'un accord définitif et devrait être finalisée au premier trimestre 2018, a précisé Altran dans un communiqué.

Basée à Santa Clara, Aricent est spécialisée dans les services de design et d'ingénierie dans le domaine du digital. Ses clients sont principalement des entreprises du secteur des télécommunications, des semi-conducteurs et de l'édition de logiciels.

Le nouvel ensemble formé entre Altran et la société américaine affichera un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros — contre 2,1 milliard pour Altran seul en 2016 —, une marge d'Ebitda de 14,9%, et génère des flux de trésorerie opérationnels de 10% du chiffre d'affaires.

Il emploiera 44.000 salariés dans une trentaine de pays et occupera des places de n°1 mondial, n°1 en Europe et n°1 aux Etats-Unis, ainsi qu'une position de leader dans les secteurs de l'aéronautique, l'automobile, les semi-conducteurs ou encore les télécommunications.

Altran a indiqué avoir obtenu l'ensemble des financements nécessaires, ajoutant que ceux-ci devraient être refinancés en partie par une augmentation de capital de 750 millions d'euros, sous réserve de l'approbation de ses actionnaires et des conditions de marché.

Ses actionnaires de référence, Apax Partners et les deux fondateurs, qui détiennent respectivement 8,4% et 2,8% du capital et ensemble 16,6% des droits de vote, ont confirmé leur "entier soutien à l'opération", s'engageant à voter en faveur de l'augmentation de capital et à y participer au prorata de leur participation.

Le rachat d'Aricent permettra au groupe français d'atteindre ses objectifs pour 2020 dès 2018.

L'acquisition devrait générer un chiffre d'affaires supplémentaire de 150 millions d'euros se traduisant par un impact récurrent sur l'Ebitda de 25 millions et par des économies de 25 millions également.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il n'y a jamais eu autant d'argent dans la tech en Europe — et une bataille féroce se déroule actuellement entre 3 pays pour attirer les talents

VIDEO: L'histoire de la mort de Jack Daniel implique un coffre-fort et un orteil cassé