Publicité

Amazon a engagé un lobbyiste dont le frère est conseiller de Joe Biden juste après l'élection présidentielle

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Amazon a engagé un lobbyiste dont le frère est conseiller de Joe Biden juste après l'élection présidentielle
Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, en 2019. © MARK RALSTON/AFP/Getty Images
Publicité

Quelques jours après l'élection présidentielle américaine de 2020, Amazon a engagé un lobbyiste dont le frère est un proche conseiller du président élu Joe Biden. Jeff Ricchetti, dont le frère Steve Ricchetti sera le conseiller de Joe Biden à la Maison Blanche, a été engagé le 13 novembre par le géant américain du e-commerce, comme l'a rapporté la chaîne de télévision américaine CNBC.

Un formulaire d'enregistrement d'activité de lobbying déposé par le cabinet de Jeff Ricchetti, Ricchetti Incorporated, mentionne Amazon.com Services LLC, à Seattle, comme son plus récent client. Jeff Ricchetti a signé les formulaires déposés dans les bases de données consacrées au lobbying de la Chambre des représentants et du Sénat le 23 décembre. Les formulaires ne mentionnent pas la rémunération. Amazon n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires dimanche 27 décembre.

Une source a déclaré à CNBC que les frères gardent leurs vies familiale et professionnelle séparées. "Jeff n'a jamais fait et ne fera jamais de lobbying auprès de son frère pour le compte d'un de ses clients, et Steve n'a joué aucun rôle dans l'entreprise de son frère depuis qu'il a vendu sa participation dans la société en 2012", a déclaré une source à CNBC.

Steve Ricchetti fait partie de la sphère politique de Joe Biden depuis des années. Il a été chef de cabinet lors du second mandat de Barack Obama alors que Joe Biden était vice-président. Lorsque Joe Biden prendra ses fonctions à la Maison Blanche en janvier, Steve Richetti aura le poste de conseiller du président, un bras droit important aux conseils avisés.

Lobbying dans le domaine de la santé

Jeff Ricchetti fera lui du lobbying pour Amazon sur les questions liées au Covid-19 et au CARES Act (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security Act) — la loi permettant au gouvernement d'apporter une réponse urgente à l'épidémie de coronavirus — selon les formulaires d'activité de lobbying.

Les ambitions d'Amazon en matière de santé ont été décrites comme énormes. En plus d'Amazon Pharmacy, qui a été lancé dans la plupart des Etats, le géant du e-commerce est en train de construire Amazon Care, un service médical en ligne pour les grandes entreprises.

C'est la première fois que le cabinet de Jeff Ricchetti sur K Street — une rue de Washington D.C. célèbre pour ses lobbyistes — a déposé un formulaire d'enregistrement d'activité de lobbying mentionnant Amazon. Mais Jeff Ricchetti a déposé deux autres formulaires en décembre, tous deux détaillant les efforts de lobbying pour d'autres clients du secteur de la santé.

Pour Evofem Biosciences, une société biopharmaceutique, Jeff Ricchetti a déclaré faire du lobbying sur "les politiques fédérales de santé concernant la couverture des services de contraception". Pour Vaxart, une société de développement de vaccins, il fait pression sur "les politiques législatives et réglementaires concernant le développement et le financement des vaccins oraux", selon ses déclarations sur les formulaires.

Amazon a une longue liste de lobbyistes avec lesquels l'entreprise travaille, y compris sa propre branche de lobbying Amazon.com Services LLC, qui a englouti 4,41 millions de dollars de financements au cours du troisième trimestre, selon un formulaire de divulgation.

Version originale : Kevin Shalvey/Business Insider.

À lire aussi — Ces brevets déposés par Amazon laissent imaginer à quoi ressemblera la livraison dans le futur

Découvrir plus d'articles sur :