Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Amazon construit un gigantesque site de production de satellites près de Seattle pour rivaliser avec SpaceX

Amazon construit un gigantesque site de production de satellites près de Seattle pour rivaliser avec SpaceX
© Dave Mosher/Business Insider

Amazon, le mastodonte tech fondé par Jeff Bezos, regarde au-delà de la surface terrestre pour le développement de son nouveau projet : un service Web mondial basé dans l'espace. Le projet Kuiper, tel qu'il a été baptisé, a été élaboré par la firme de Seattle dans le but de lancer plus de 3 200 satellites dans l'espace — soit 1 000 supplémentaires par rapport à ceux déjà en orbite — pour couvrir la planète avec un service Internet global et peu coûteux. Les informations portant sur le projet Kuiper ont commencé à émerger à la fin 2018, et des fuites gouvernementales ainsi que des articles émanant du site spécialisé Geekwire ont par la suite révélé tout l'ampleur du programme. Aujourd'hui, Amazon cherche à matérialiser sa stratégie Internet en pleine expansion avec une installation qui sera presque quatre fois plus grande qu'un terrain de football américain.

"Nous louons et rénovons un bâtiment pour les collaborateurs de Kuiper à Redmond, dans l'Etat de Washington, qui deviendra le siège principal du projet pour la recherche et le développement, ainsi que sa principale usine de fabrication et de qualification de prototypes", a annoncé Amazon dans un post de blog publié mercredi 18 décembre 2019. "La nouvelle installation ultramoderne d'Amazon Kuiper comprendra deux bâtiments d'une superficie totale de plus de 20 000 mètres carrés. Ils seront équipés de bureaux, de locaux de conception, des laboratoires de R&D et d'installations de fabrication de prototypes. Les rénovations ont déjà débuté, et l'équipe de Kuiper emménagera sur le nouveau site en 2020."

À lire aussi — Le patron d'Arianespace estime qu'Elon Musk veut coloniser l'orbite basse avec sa méga-constellation de satellites Starlink

Kuiper débarque cependant dans un secteur déjà très concurrentiel. OneWeb fabrique et lance déjà ses propres satellites fournisseurs d'accès Internet. SpaceX, la société fondée par le magnat Elon Musk, a déjà mis 120 de ses satellites Starlink en orbite. La société aérospatiale prévoit d'ajouter 60 satellites supplémentaires à son réseau toutes les deux semaines environ dans un futur proche. Elon Musk a déclaré qu'environ 1 000 satellites devraient pouvoir fournir un service de base, bien que des documents gouvernementaux suggèrent que la société chercherait à mettre en circulation jusqu'à 42 000 satellites au cours de la prochaine décennie.

Ces "méga constellations" de satellites devraient offrir aux régions rurales, éloignées et mal desservies un accès Internet haut-débit sans précédent par rapport à ce que les satellites Internet traditionnels peuvent offrir. Mais ces projets extrêmement ambitieux sont une source de préoccupation pour certains experts. Les agences spatiales craignent que la multiplication du nombre de satellites en circulation — qui plus est sans surveillance réglementaire — n'augmente considérablement le risque de collisions accidentelles et la multiplication de champs de débris spatiaux. Les astronomes, quant à eux, affirment que les reflets des milliers de satellites brillants perturberont fortement leur capacité à étudier le cosmos depuis la Terre.

Version originale : Dave Mosher/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :