Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Amazon décide de reporter Prime Day, sa période de promotions annuelle

Amazon décide de reporter Prime Day, sa période de promotions annuelle
Amazon reporte le Prime Day, sa grande opération commerciale annuelle. © David Ryder/Getty Images

Amazon reporte le Prime Day, sa grande opération commerciale annuelle, alors que le géant de la vente en ligne s'efforce d'adapter ses activités à la pandémie de coronavirus. Et cet événement n'aura pas lieu avant le mois d'août, selon Reuters. Habituellement, Amazon organise cette période de promotions ouverte à ses abonnés premium chaque année en juillet. L'entreprise s'attend à ce que la vente à prix réduit d'articles restés en stock lui fasse perdre 100 millions de dollars, selon l'agence de presse, qui cite également les notes d'une réunion interne.

L'Amazon Prime Day, qui a commencé en 2015, est devenu l'un des plus grands événements pour le shopping en ligne, plus important encore que le Black Friday. En 2019, Amazon a déclaré avoir vendu 175 millions d'articles en 48 heures, surpassant les ventes du Black Market et du Cyber Monday réunis. C'est aussi plus que les ventes du Prime Day 2018, pendant lequel Amazon a vendu environ 100 millions de produits. Pas plus tard que la semaine dernière, Amazon se préparait pourtant à lancer le Prime Day en juillet, en disant aux commerçants de commencer à expédier leurs stocks et de s'inscrire à la vente géante, comme l'a rapporté Business Insider US.

A lire aussi — Amazon tente de rassurer ses employés en France en promettant des masques

Mais avec la pandémie de coronavirus, organiser le Prime Day en juillet aurait été difficile pour Amazon. La chaîne d'approvisionnement de l'entreprise est déjà mise à rude épreuve, car Amazon s'efforce de donner la priorité à la livraison de biens essentiels, comme les denrées alimentaires et les articles ménagers. Et, avec les travailleurs des entrepôts d'Amazon et les livreurs qui protestent contre la sécurité des conditions de travail — et plusieurs employés d'Amazon qui ont été testés positifs au coronavirus — la tenue de cette gigantesque célébration du consumérisme aurait probablement exposé Amazon à une vive réaction. Contacté par Business Insider US, Amazon a refusé de commenter cette information.

Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, a déclaré dans un récent mémo aux employés que son temps est "désormais entièrement consacré au Covid-19 et à la manière dont Amazon pourrait jouer au mieux son rôle". L'entreprise a commandé des millions de masques pour les employés et les partenaires qui ne peuvent pas travailler à domicile, et s'est engagée à embaucher pour 100 000 nouveaux jobs. Dans ce mémo, Jeff Bezos a également exhorté les employés des restaurants qui ont été licenciés à la suite des fermetures dues au virus à envisager de travailler pour Amazon.

Mais l'entreprise a également été critiquée pour la façon dont elle a traité les travailleurs des entrepôts pendant la pandémie. Amazon a récemment licencié un employé d'entrepôt à New York après qu'il a aidé à organiser une manifestation en réponse à la façon dont le géant du ecommerce a géré la crise.

Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider

A lire aussi — 'Top Gun’, ‘Mulan’... Voici les sorties de films reportées à cause du coronavirus

Découvrir plus d'articles sur :