AWS DeepRacer Amazon Web Services

  • Amazon Web Services lance une voiture-jouet autonome, l'AWS DeepRacer, que vous pourrez acheter pour 400 dollars dès l’année prochaine.
  • Vous pouvez programmer cette voiture pour qu'elle se conduise elle-même via une technique appelée apprentissage par renforcement, ce qui signifie qu'elle apprend à partir d'expériences et d'erreurs.
  • Amazon lance également une compétition pour ces DeepRacers. 
  • La voiture est déjà disponible en pré-commande.

Amazon Web Services, la division extrêmement rentable, dédiée au cloud computing, du géant de la distribution met un coup d'accélérateur sur l'intelligence artificielle de manière inhabituelle.

Andy Jassy, DG d'Amazon Web Services, a présenté l'AWS DeepRacer: une voiture télécommandée, vendue à 400 dollars (environ 350 euros) lorsqu'elle sera disponible l'année prochaine, que les développeurs peuvent programmer pour qu'elle se conduise de manière autonome. Cette voiture est d'ores et déjà disponible en pré-commande sur Amazon à un prix spécial de lancement de 249 dollars (environ 220 euros).

Ce véhicule à quatre roues motrices radiocommandé fait 1/18e de la taille d'une voiture classique. On peut le former à l'aide de l'apprentissage par renforcement, une technique d'IA qui permet à la voiture d'apprendre à mieux conduire à partir d'expériences et d'erreurs. La voiture est récompensée lorsqu'elle reste sur la piste, évite les obstacles et plus, ce qui l'aide à apprendre à conduire avec plus de précision dans le temps.

Cette voiture utilise un processeur Intel Atom et un appareil photo 4 mégapixels d'une résolution de 1080p, et est dotée d'une carte thermique pour détecter les obstacles et d'un accès WiFi.

Les utilisateurs peuvent programmer eux-mêmes leur DeepRacer avec leurs propres algorithmes d'apprentissage par renforcement. Ils entraînent leur voiture à l'aide d'Amazon SageMaker, le service d'intelligence artificielle d'Amazon. Ils peuvent tester cette voiture sur un simulateur 3D et la conduire virtuellement sur différentes pistes. Une fois que les développeurs ont déterminé que leur algorithme est assez bon, ils peuvent le brancher sur la DeepRacer et laisser leur vraie voiture se retrouver sur la vraie route.

Il est important de préciser que les principes utilisés pour entraîner la DeepRacer pourraient également être utilisés pour programmer des voitures autonomes pouvant transporter des personnes ou des marchandises.

Compétition de courses autonomes

En plus de la voiture elle-même, AWS lance la DeepRacer League, une compétition de courses autonomes qui organisera des courses lors d'événements d'Amazon cloud tout au long de l'année prochaine. Les développeurs pourront s'affronter en faisant rouler les voitures pour déterminer les algorithmes les plus rapides.

"On a découvert une chose intéressante en regardant nos équipes internes utiliser les Deepracers, c'est qu'ils ont commencé à faire des courses entre eux", a déclaré Andy Jassy. "Ils ont commencé à entrer en compétition les uns avec les autres."

Les gagnants de chaque course se qualifieront pour la Coupe du Championnat AWS DeepRacer 2019 lors de la conférence Re:Invent de l’année prochaine. Mais en attendant, Amazon organisera sa toute première course jeudi matin, en prévision de la prochaine session.

Version originale: Rosalie Chan/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici tout ce qu'Amazon a annoncé lors de sa grande conférence de rentrée

VIDEO: On a testé la nouvelle fonctionnalité Autopark de Tesla — quand votre voiture fait le créneau elle-même