Amazon a accidentellement envoyé 1700 enregistrements d'Alexa à la mauvaise personne

Getty Images/Alex Wong

  • Amazon a accidentellement envoyé 1700 enregistrements de quelqu'un parlant à Alexa à la mauvaise personne, révèle un magazine allemand.
  • Le magazine affirme que les enregistrements contenaient de nombreuses informations personnelles et qu'il était facile de trouver la personne dont les données avaient ainsi été diffusées.
  • Cet incident est un bon rappel qu'Amazon stocke les fichiers audio de quand vous parlez à Alexa.
  • "Il s'agit d'un cas malheureux d'erreur humaine et d'un incident isolé", a déclaré Amazon dans un communiqué. "Nous avons résolu le problème avec les deux clients concernés et avons pris des mesures pour améliorer encore nos processus. Nous avons également été en contact, par précaution, avec les autorités réglementaires compétentes."

Imaginez que vous avez des enceintes Amazon équipées d'Alexa dans toute votre maison. Vous avez peut-être un Echo dans votre salon et un Amazon Fire Stick connecté à votre téléviseur. Peut-être parlez-vous à Alexa pour régler les alarmes, contrôler votre maison intelligente et écouter de la musique sous la douche.

Puis un jour, plus de 1700 enregistrements de vous parlant à Alexa sont envoyés à une personne au hasard — et vous le découvrez que lorsqu'un magazine vous contacte.

Apparemment, c'est ce qui est arrivé dans le cadre d'une histoire troublante qui nous vient d'Allemagne. C't magazine a révélé jeudi 20 décembre 2018 que quelqu'un qui avait demandé ses données personnelles à Amazon a été choqué de découvrir qu'on lui avait transmis 1700 enregistrements audio d'un inconnu parlant à Alexa.

D'après l'article, il y avait des enregistrements de la personne inconnue dans sa douche. 

L'utilisateur a fourni ces enregistrements au magazine allemand, qui a pu entrer en contact avec la personne qui possédait une maison pleine d'appareils Amazon dotés d'Alexa. Selon le magazine, les fichiers audio, en allemand, ont révélé beaucoup d'informations sur la personne, notamment son lieu de résidence, ses noms et prénoms, qui est son partenaire et ses goûts musicaux.

Il s'avère qu'Amazon ne l'avait pas contacté au sujet de l'atteinte à la protection des données personnelles, mais comme son histoire était sur le point de devenir publique, Amazon lui a offert de nouveaux appareils Echo et un abonnement Prime, selon le rapport.

Cette histoire est un rappel utile qu'Amazon enregistre et stocke votre voix lorsque que vous parlez à Alexa. Vous pouvez voir ce que vous avez dit à Alexa sur Amazon.com/alexaprivacy et effacer tout ou partie de l'historique des enregistrements stockés.

Amazon affirme avoir besoin de stocker ces enregistrements pour améliorer ses systèmes de reconnaissance vocale, mais les personnes qui parlent fréquemment à leur assistant personnel intelligent devraient y réfléchir à deux fois avant de révéler des secrets à Alexa.

"Il s'agit d'un cas malheureux d'erreur humaine et d'un incident isolé", a déclaré un porte-parole d'Amazon à Business Insider. "Nous avons résolu le problème avec les deux clients concernés et avons pris des mesures pour améliorer encore nos processus. Nous avons également été en contact, par précaution, avec les autorités réglementaires compétentes."

Amazon a également confirmé s'être excusé auprès des deux clients et avoir été en contact avec les autorités, y compris les administrateurs de la réglementation générale de l'Union européenne sur la protection des données.

Vous pouvez retrouver l'enquête originale ici — en anglais.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le gendarme de la vie privée inflige une amende de 400.000€ à Uber après le vol de données de 1,4 million d'utilisateurs en France car il estime que l'incident aurait pu être évité

VIDEO: Un fervent utilisateur de Mac passe au PC — voici ses impressions