Publicité

Amazon et Nike font de la publicité sur des sites qui diffusent des fake news sur le Covid-19

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Amazon et Nike font de la publicité sur des sites qui diffusent des fake news sur le Covid-19
Des publicités pour les services d'Amazon ont été découvertes sur plus de trente sites, selon l'analyse. © Quinn Rooney/Getty Images
Publicité

Selon The Observer et le Bureau of Investigative Journalism, de grandes entreprises et marques, dont Amazon, Nike, Ted Baker et Asos, ont fait de la publicité sur des sites web qui diffusent de fausses informations sur le Covid-19. L'analyse du Bureau, qui a été partagée avec The Observer, a porté sur 60 sites et s'est étalée sur trois mois. Des publicités pour de nombreuses firmes connues figuraient sur ces sites, a-t-il été constaté.

Les entreprises dont les publicités étaient affichées semblent avoir contribué involontairement au financement de sites qui diffusent de fausses informations sur le coronavirus, ajoute The Observer. Selon l'hebdomadaire britannique, des publicités pour les services d'Amazon ont été découvertes sur plus de trente sites diffusant de fausses informations, y compris des sites propageant des rumeurs sans fondement sur Bill Gates. Le cofondateur de Microsoft a régulièrement fait l'objet de théories de conspiration sur les vaccins.

À lire aussi — 5 conseils d'experts en cybersécurité pour protéger simplement ses données personnelles

Amazon et Nike n'ont pas immédiatement répondu à la demande de commentaire d'Insider. Selon le rapport, Honda, Walgreens et eBay figurent également parmi ceux dont les publicités ont été trouvées sur des sites de diffusion de fausses informations.

"Nous travaillons actuellement à déterminer comment notre publicité a pu apparaître sur les sites web en question", a déclaré un porte-parole d'American Honda à The Observer. "Nous ne soutiendrons jamais la désinformation autour du Covid et nous n'autoriserons jamais sciemment notre publicité sur de tels sites."

À lire aussi — Se faire vacciner réduit drastiquement les risques de mourir du Covid-19, selon une étude anglaise

L'analyse a révélé que les publicités étaient placées par le biais du marché de la publicité numérique "opaque par conception", dont la valeur est estimée à plus de 455 milliards de dollars (environ 388 milliards d'euros) cette année.

Avant même que ces révélations ne fassent surface, Amazon faisait l'objet d'un examen minutieux en relation avec la désinformation sur le Covid-19.

Les livres sur les faux remèdes et les affirmations anti-vaccination figurent souvent en tête des ventes sur la plateforme. Une tendance qui a poussé les législateurs américains à enquêter sur la question, rapporte Bethany Dawson d'Insider.

Version originale : Zahra Tayeb/Insider

À lire aussi — L'algorithme d'Amazon accusé de promouvoir des livres anti-vaccin 'inacceptables'

Découvrir plus d'articles sur :