Publicité

Amazon ouvre un magasin sans caisses à Londres, son premier hors des États-Unis

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le premier magasin sans caisses d'Amazon hors des Etats-Unis a ouvert dans l'Ouest de Londres. © Victoria Jones/PA Wire/Abaca
Publicité

Amazon poursuit son développement dans le commerce physique, et cette fois-ci, c'est de notre côté de l'Atlantique. Ce jeudi 4 mars, le géant du e-commerce ouvre son premier magasin hors des États-Unis, dans le quartier d'Ealing Broadway à Londres. Il s'agit d'une superette de 230 m² sous l'enseigne Amazon Fresh, qui proposera des produits alimentaires, des plats préparés, des gadgets technologiques Amazon, ainsi qu'un espace pour récupérer ou renvoyer ses commandes Amazon, selon les médias britanniques.

La principale innovation vient du fait qu'il s'agira d'un magasin sans caisses, où le client devra s'identifier grâce à un code-barre sur son téléphone en entrant dans le point de vente. Pendant qu'il fait ses courses, un système de capteurs et caméras détecte quels produits sont choisis par le client. Il peut ensuite quitter le magasin sans scanner ses produits, puisqu'il est directement facturé et reçoit la note sur son téléphone. C'est la technologie "Just Walk Out" lancée par Amazon en 2018 aux États-Unis, et présente dans plus d'une vingtaine de magasins Amazon Go.

Cette avancée technologie inquiète une partie des défenseurs de la vie privée, à l'image de l'ONG Big Brother Watch. "Le suivi intense des acheteurs par Amazon va créer des empreintes de données personnelles plus importantes que celles de tout autre enseigne", estime Silkie Carlo, sa directrice, interrogée par BBC News. "Les clients méritent de savoir comment et par qui ces enregistrements et analyses pourraient être utilisés."

Matt Birch, directeur des magasins Amazon Fresh, indique à la BBC que la société prévoit d'ouvrir d'autres supérettes dans différents quartiers de Londres. Amazon possède déjà sept supermarchés dans la capitale britannique à travers sa filiale Whole Foods.

À lire aussi — Voici 14 faits peu connus sur les débuts d'Amazon, qui ne devait pas s'appeler comme ça

Découvrir plus d'articles sur :