Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Amazon pourrait bientôt vous faire payer en magasin en scannant vos mains

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Amazon pourrait bientôt vous faire payer en magasin en scannant vos mains
© YouTube/Amazon

Amazon pourrait bientôt déployer une nouvelle technologie au sein de ses magasins physiques : la reconnaissance des clients via les caractéristiques de leurs mains. Le groupe américain a en effet déposé une nouvelle demande de brevet le 26 décembre dernier portant sur un système d'identification biométrique qui permettrait de reconnaître les gens juste en scannant leur main. Voici comment Amazon l'a formulé selon les Numériques : "Le premier ensemble d'images exploite des caractéristiques externes telles que des lignes ou des plis dans la paume de l'utilisateur, tandis que le second ensemble d'images utilise des structures anatomiques internes telles que des veines, des os, des tissus ou d'autres structures sous l'épiderme de la peau."

Comme toute demande de brevet déposée, il n'est en aucun cas certain qu'Amazon exploite cette nouvelle technologie. L'identification des clients par le scan de leur main pourrait par exemple être déployée à terme dans les magasins Amazon Go du groupe. Ces supérettes automatisées sans caisses sont actuellement au nombre de 25 aux États-Unis, bien loin de l'objectif annoncé des 3 000 magasins d'ici 2021. Des caméras et des capteurs décèlent les articles déposés dans le panier des clients qui sont automatiquement débités à leur sortie du magasin via l'application mobile téléchargée en amont. Un autre usage possible pour le scan des mains pourrait être le déploiement de cette technologie au sein du réseau d'épiceries de sa filiale WholeFoods.

À lire aussi : Voici comment Amazon est devenu incontournable en une décennie

Amazon n'en est en tout cas pas à son coup d'essai sur l'utilisation du corps humain en lien avec la technologie : une annonce avait été faite en juin dernier sur les comptes Facebook et Instagram de l'entreprise aux États-Unis pour proposer de scanner son corps en échange de 25 dollars offerts en bons d'achat. Pour des visées scientifiques et non marketing comme l'assurait la firme américaine. Les clients sont-il néanmoins prêts à confier à Amazon ces données très personnelles ? Les polémiques ne manquent pas pour le géant américain sur le sujet du stockage des données, en particulier via son assistant vocal Alexa. Il avait été reproché au groupe américain au printemps dernier l'écoute par des employés des phrases prononcées par les utilisateurs d'Alexa ainsi que le stockage à l'infini des données collectées par l'assistant vocal.

Découvrir plus d'articles sur :