Amazon sort gagnant du Black Friday, mais Cdiscount est en embuscade

L'entreprise de Jeff Bezos est le site d'e-commerce générant le plus de trafic en France. JD Lasica/ Wikimedia Commons 

Événement commercial importé d'Amérique, le Black Friday – journée de promotions massives ayant lieu le dernier vendredi de novembre – s'est progressivement implanté en France et en Europe, boostant considérablement les ventes. Ainsi, les Français auraient dépensé six milliards d'euros entre le 29 novembre et le 2 décembre 2019, rapporte Les Échos. Le commerce en ligne, où l'on trouve les promotions les plus importantes, profite largement de cette frénésie consumériste.

Cette année, en France, les sites de commerce en ligne ont enregistré près de 250 millions de visites dans la semaine précédant le Black Friday. C'est ce qui ressort d'une récente étude la plateforme d'analyse SimilarWeb, que Business Insider France a pu consulter en exclusivité. Celle-ci a analysé les évolutions du trafic web sur les sites d'e-commerce les plus prisés des Français – Amazon, Cdiscount, la Fnac, Rakuten et Boulanger – dans cette période d'intense consommation. Le référencement sur les moteurs de recherche est évidemment un véritable enjeu pour ces enseignes.

Amazon hors compétition

L'étude révèle différentes stratégies adoptées par les sites de ecommerce. Ainsi, la Fnac a choisi de se positionner très tôt sur le mot clé "Black Friday" : 20 jours à l'avance, alors que ses concurrents s'y sont pris seulement une semaine avant le jour J. Cette anticipation ne lui a toutefois pas permis de générer plus de trafic que ses concurrents sur son site.

Le site de ecommerce qui a pris la tête est, sans surprise, Amazon. Malgré les efforts de ses concurrents, rien ne semble pouvoir ébranler le roi du commerce en ligne. Black Friday ou non, l'entreprise de Jeff Bezos est le site d'e-commerce qui génère le plus de trafic en France, d'après l'étude de SimilarWeb. Avec une moyenne de 6,82 millions de visites par jour en novembre, le géant américain rafle également la mise le 29 novembre avec 10,47 millions de visites. Soit une augmentation de 53%, ce qui est finalement relativement faible par rapport à la concurrence.

Cdiscount tire son épingle du jeu

En comparaison, les visites sur Cdiscount ont été réellement dopées par le Black Friday : le site a profité de l’évènement pour atteindre 4,9 millions de visites dans la journée du 29 novembre, d'après les données de SimilarWeb, contre une moyenne d'un peu moins de 2,3 millions de visites journalières en novembre. Soit une augmentation de 120%, un chiffre lui aussi en hausse par rapport à l'année dernière (+102%). Cdiscount assure même, de son côté, avoir atteint 10,4 millions de visiteurs en prenant en compte une plage horaire plus large, du jeudi 18h au vendredi minuit. 

La Fnac réitère presque sa performance de 2018 (+114% l'an dernier) avec une augmentation de 111% de son trafic le jour du Black Friday (2,7M de visites). Boulanger, en léger recul par rapport à l'année dernière, a tout de même enregistré un pic de trafic de près d'1,3 millions de visites le jour J (+100%, contre +115% en 2018). Rakuten, en légère progression par rapport à l'année dernière, se situe loin derrière ses concurrents (près d'un million de visites le 29 novembre, soit une augmentation de 62%, contre 52% en 2018).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Black Friday : des associations manifestent devant le siège français d'Amazon pour dénoncer la surconsommation

Voici comment les hôtels 'all inclusive' vous font dépenser de l'argent