Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Amazon aurait un projet 'top secret' pour installer des robots chez vous d'ici 2019, selon Bloomberg

Amazon aurait un projet 'top secret' pour installer des robots chez vous d'ici 2019, selon Bloomberg
© Comme Rosie des "Jetson", peut-être? Capture d'écran
  • Amazon construirait une gamme de robots domestiques. Le nom de code du projet est: "Vesta".
  • Les robots seraient capables de se déplacer chez vous de manière autonome.
  • D'après Bloomberg, cette gamme de robots domestiques d'Amazon pourrait débarquer dès 2019.

Le prochain grand pas d'Amazon pourrait être de mettre un robot — ou plusieurs robots — chez vous. Et ces derniers pourraient arriver dès 2019.

C'est ce que dit un article de Bloomberg, publié ce lundi 23 avril 2018, qui avance le fait qu'Amazon travaillerait depuis plusieurs années sur un projet baptisé "Vesta" — qui vise à créer des robots domestiques qui pourraient vivre avec vous.

Le plan, d'après Bloomberg, est de tester ces robots chez des employés d'Amazon, cette année, avec un lancement au grand public estimé pour 2019.

L'équipe derrière "Vesta" serait le Lab 126 d'Amazon — les mêmes personnes qui ont créé la très populaire gamme de produits Echo, ainsi que Fire TV et les tablettes Fire. Il semblerait que Vesta soit une extension d'Echo, plutôt qu'un nouveau produit en soi.

Soyons clairs: le robot domestique d'Amazon ne sera pas forcément un majordome ou une soubrette à la Rosie des "Jetson".

Elaine Thompson/AP

À l'instar d'autres projets du Lab 126 d'Amazon, Vesta semblerait être une enceinte Amazon Echo ayant des roues. "Des personnes proches du dossier ont avancé que le robot Vesta pourrait être une sorte d'Alexa mobile, accompagnant ses propriétaires dans certaines pièces de la maison, dans lesquelles il n'y aurait pas d'appareil Echo", indique l'article de Bloomberg.

Le projet Vesta est différent des autres travaux en robotique d'Amazon, comme son Boston Dynamics (qui se concentre sur l'automatisation plutôt que des produits de consommation).

Amazon n'a pas souhaité faire de commentaire immédiat à Business Insider. Un porte-parole d'Amazon a dit à Bloomberg qu'il ne commenterait pas les "rumeurs et les spéculations".

Version originale: Ben Gilbert/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :