Publicité

Canal+ annonce se retirer de la Ligue 1 après l'attribution d'une partie des droits à Amazon

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Canal+ annonce se retirer de la Ligue 1 après l'attribution d'une partie des droits à Amazon
Le géant du e-commerce fait son entrée parmi les diffuseurs de football en France. © TF-Images/Getty Images
Publicité

C'est un nouveau séisme dans le football français. Ce vendredi 11 juin, le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel a voté pour attribuer les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2021-2024 à trois diffuseurs : Canal+, Bein Sport et Amazon, d'après des sources citées par l'AFP. Le géant du e-commerce fait donc son entrée parmi les diffuseurs de football en France. Il s'agit aussi de la première fois qu'une partie des matchs seront proposés sur une plateforme de streaming, à priori sans diffusion sur une chaîne de télévision traditionnelle.

La LFP a fait le choix du montant garanti le plus élevé. L'autre offre, portée par Canal+ et Bein Sport uniquement, proposait un montant garanti de 595 millions d'euros par an et 78 millions de part variable, pour un total potentiel de 673 millions d'euros.
Ce choix n'a pas plu au diffuseur historique qui, dans un communiqué publié ce vendredi soir, annonce se retirer de la Ligue 1. Canal+ rappelle ensuite dans son communiqué qu'il proposera à la rentrée les deux plus belles affiches de chaque journée de Ligue des champions, ainsi que la Premier League anglaise, le Top 14 de Rugby ou encore la Formule 1, comme pour indiquer que la page est déjà tournée.

À lire aussi — Angleterre, France, Espagne... Voici les 10 équipes les plus 'chères' de l'Euro de football

Ce coup de théâtre marque une nouvelle étape d'un feuilleton entamé à l'automne quand, quelques mois après le début de son contrat de quatre saisons, le diffuseur sino-espagnol Mediapro avait dû se mettre sous protection du tribunal de commerce, bien incapable de payer les versements dûs à la LFP. Son retrait fut acté par la justice en décembre et sa chaîne, Téléfoot, a cessé d'émettre en février. Dans la foulée, un accord avait été trouvé pour que Canal+ diffuse les matchs de Mediapro jusqu'à la fin de la saison 2020/2021.

Dans le détail du nouvel accord décidé ce vendredi, Canal+ aurait dû proposer deux matchs par journée — comme c'était le cas lorsque Mediapro était diffuseur — avec 28 choix n°1, 10 choix n°3 et 38 choix n°4 chaque saison. Amazon diffusant de son côté les huit autres matchs de chaque journée. Bein Sport proposerait deux affiches de Ligue 2 par journée, et Amazon les huit autres matchs de la deuxième division.

Amazon accélère dans le sport

Selon RMC Sport, le montant versé par Canal+ aurait dû être de 332 millions d'euros par an. Amazon paierait 250 millions d'euros et Bein Sport 30 millions d'euros. L'opérateur Free conserve les droits de diffusion en VOD et quasi-direct, via son appli Free Ligue 1 Uber Eats lancée en août 2020, pour 42 millions d'euros par an. Au total, la Ligue aurait dû recevoir donc 663 millions d'euros par an.

Amazon a fait une entrée controversée sur le marché du sport en France ce mois-ci avec la diffusion exclusive de certains matchs de Roland Garros. Malgré des retransmissions de qualité, notamment grâce à l'équipe de journalistes et consultants recrutés, cette diffusion fait polémique puisque c'est la première fois que le tournoi parisien réserve certaines grandes affiches à un diffuseur payant.

Amazon n'a pas communiqué sur ses audiences pendant la quinzaine mais, d'après des chiffres Médiamétrie-Harris Interactive, cités par Franceinfo, le public ne serait pas vraiment au rendez-vous. En effet, seulement 101 300 abonnés en moyenne par jour suivraient la compétition sur la plateforme Prime Video. Le géant américain compterait pourtant un peu moins de 10 millions d'abonnés à son bouquet de services Amazon Prime en France, d'après Les Echos.

À lire aussi — Matchs sur Amazon, nouvelles caméras... Ce qui va changer pour Roland Garros à la télé cette année

La firme de Jeff Bezos est novice dans le football en France, mais pas au Royaume-Uni, où elle diffuse une vingtaine de matchs par saison depuis 2019, pour 105 millions d'euros par an, selon CNBC. L'investissement est donc bien supérieur en France, où Amazon diffusera plus de 280 matchs de Ligue 1 et autant de Ligue 2 chaque saison.

Il témoigne d'une accélération du géant dans le sport. En mars, Amazon a signé un accord de dix ans pour diffuser en exclusivité, aux États-Unis, une petite partie du championnat NFL de football américain, pour un milliard de dollars (826 millions d'euros) par an, d'après CNBC.

Article mis à jour à 18h après l'annonce du retrait de Canal+.

À lire aussi — Amazon va racheter le studio MGM à qui l'on doit la saga James Bond

Découvrir plus d'articles sur :