'Amazon va échouer. Amazon va faire faillite': Jeff Bezos a fait un aveu surprenant au sujet de la durée de vie d'Amazon

Jeff Bezos. Drew Angerer/Getty Images

  • Jeff Bezos a dit à ses employés d'Amazon qu'il prédit "qu'un jour, Amazon va échouer", selon un enregistrement d'une réunion interne écoutée par CNBC. 
  • Le patron d'Amazon a ajouté que la mission d'Amazon est de retarder cet échec aussi longtemps que possible, en se concentrant sur ses clients. 
  • Les employés d'Amazon ont dit à CNBC que les problèmes tels que la régulation gouvernementale et les violations potentielles des lois antitrust les inquiétaient.

Le patron d'Amazon Jeff Bezos a fait un aveu surprenant la semaine dernière lors d'une réunion avec tous ses employés, selon un enregistrement entendu par CNBC

Alors que le géant du e-commerce est valorisé à mille milliards de dollars et que Jeff Bezos est l'homme le plus riche de l'histoire moderne, le patron d'Amazon a dit que l'entreprise est loin d'être invincible. 

"Amazon n'est pas trop grand pour échouer... En effet, je prédis qu'un jour, Amazon va échouer. Amazon va faire faillite. Si vous regardez les grandes entreprises, leur durée de vie est d'environ 30 années ou plus, pas une centaine d'années et plus", aurait dit Jeff Bezos après une question à propos de Sears qui a fait faillite. 

Bien que l'histoire nous montre qu'aucun empire ne dure pour toujours, c'est inhabituel pour un PDG — en particulier un dirigeant de l'une des entreprises les plus prospères — de parler de son entreprise de manière aussi abrupte. 

Jeff Bezos aurait poursuivi en disant que leur mission était de retarder l'inévitable aussi longtemps que possible — et la manière de le faire était de se concentrer sur les clients. 

"Si nous commençons à nous focaliser sur nous-mêmes, au lieu de nous focaliser sur nos clients, ça sera le début de la fin... Nous devons essayer et retarder ce jour aussi longtemps que possible", a-t-il dit. 

Plusieurs employés d'Amazon qui ont parlé à CNBC, sous condition de garder l'anonymat, ont dit que la régulation gouvernementale et les violations potentielles des lois antitrust représentent de "grandes inquiétudes" quand ils pensent à l'avenir de l'entreprise.  

"C'est un fait que nous sommes une grande entreprise", a dit Jeff Bezos dans un enregistrement entendu par CNBC. "Il est raisonnable pour de grandes institutions de toutes sortes, entreprises ou gouvernements, d'être examinées."

Amazon a annoncé cette semaine qu'elle allait s'étendre sur deux nouveaux sites pour son deuxième siège, baptisé "HQ2", qui représentera une augmentation d'environ 50.000 employés. 

Amazon n'a pas répondu à la sollicitation de Business Insider US dans l'immédiat.

Version originale: Isobel Asher Hamilton/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Jeff Bezos explique pourquoi il pense que dormir 8 heures est clé pour prendre des décisions importantes au travail

VIDEO: Découvrez l'école maternelle norvégienne où les enfants font classe en extérieur quel que soit le temps

Contenu Sponsorisé

Votre entreprise fait face à des défis? Apprenez à vous adapter et à prospérer avec Agile

  1. michel

    Si l'on appliquait les Lois Anti-trust votées par Hoover puis par FD Roosevelt, c'est sûr que beaucoup de multinationales disparaîtraient pas seulement Amazon mais aussi les autres GAFA et bien d'autres !!!!

  2. Albert

    En parlant d'Amazon, des usines ou de la restauration rapide, voila la vérité:

    J’ai 29 ans et je travaille depuis que j’ai 21 ans.

    Je n’ai fait que des petits boulots.

    Je n’y suis pas à ma place.

    Je déteste tout simplement le fait de travailler.

    Dans la vie de tous les jours, quand j’entre dans un lieu de travail, je vois le personnel s’activait et faire les tâches qui lui incombe, et je me dis souvent « et si demain, ils avaient la possibilité de vivre sans leurs emplois? »

    Et je me dis que beaucoup lâcheraient le poste qu'ils occuperaient.

    Il m’arrive de me dire que la société civilisée n’est pas franchement pour moi, avec ses contraintes imposées par des lois sociales et morales inventées par des dirigeants tout désignés (travailler, avoir un code vestimentaire décidé par le patron, avoir une situation sociale et professionnelles pour dire qu'on a réussi sa vie, respect d’horaires, de délais, de manières).

    Le temps est trop précieux pour ne le consacrer qu'au travail…

    Étymologie de travail: tripalium, instrument de torture.

    Les mots ne mentent pas.

    Je suis quelqu'un qui veux rester libre, je ne veux pas être obligé de bosser pour un patron, de respecter des horaires, d’être contraint de faire ci de faire ça…

    je suis épuisé, physiquement et nerveusement.

    J’ai été arrêté deux mois l’an dernier pour épuisement au travail.

    Et savez-vous ce qu'a osé me dire mon chef ? Tu travailles bien mais il faut en faire plus !!!

    Je vais aller dire à mon imbécile de patron, d'aller se faire foutre.

    Nous aspirons tous a vivre notre vie d hommes et de femmes libres,sans être aliénés par le travail.

    Le boulot toujours pareil, jour après jour une routine qui nous épuise.

    Se faire hurler dessus toute la journée par les clients et houspiller par les chefs

    Je trouve ça très dur de vivre dans cette société où tout est basé sur le travail, la productivité, la rapidité, l’argent.

    Rien de tout ça ne corresponds à mes valeurs à moi !

    Je ne me retrouve pas dans cette société où l’on nous définit par un « métier que l’on exerce ».

    Je suis un être humain, j’ai envie de me lever quand mon corps me le dis, de ne pas le stresser, de profiter de la vie, de la nature, des autres, de partager et d’être simplement humain. Cette société où nous sommes tous au boulot de 8h à 18h, Ce n’est pas logique, il n’y a rien de normal là dedans !

    De plus en plus de gens ouvrent les yeux sur cette manipulation, cette dictature qui dure depuis… l’aube de la civilisation !

    Ces mêmes dirigeants nous formatent tous depuis des siècles pour nous laisser penser que « Travailler pour eux est un devoir ». Qu'il est parfaitement normal de travailler 5 à 6 jours sur 7, et de travailler toute notre vie pour ne pouvoir « profiter » de cette dernière qu'une fois atteint l’âge de la retraite.

    On ne se dit pas : « Je vais travailler comme ça jusqu'à ce que j’en meurt », mais plutôt : « Oui je vais travailler toute ma vie mais j’aurais une retraite… » Notre docilité a été achetée.

    Et donc, on reste soumis, dociles et finalement, corvéables et malheureux.

    RÉVOLTEZ-VOUS !!!!!

    Une révolte ça gèle l’économie !

    Il n’y a pas que l’argent dans la vie, mais aussi l’échange, le soutien, l’écoute, le partage, l’Amour, l’harmonie !

    J’ai vite compris que j’étais le mouton faché du staff.

    Je me refuse à agir comme un robot. Alors j’ai décidé de démissionner!!!

    Je trouve le système actuel pourri et entravé

    Une fausse « bonne » ambiance caractérisée surtout par les coups dans le dos, et j’en passe. Et à la moindre erreur ou au moindre oubli, j’avais l’impression d’avoir tué quelqu'un, ou que c’était gravissime.

    Les patrons veulent s'en foutre plein les poches en nous prenant pour des esclaves.

    je me lasse du travail répétitif qui me saoule, du rendement, de l’épuisement.

    les gens sont des moutons, on dirait qu'ils sont hypnotisés, ils se laissent faire, ils se rebellent pas, ils acceptent qu'on les traite comme de la merde, et je comprends pas comment ils font pour vivre comme ça.

    Les gens au travail vous manquent de respect alors que vous, vous les respectez,

    Ils attendent avec impatiente que vous fassiez une erreur pour qu'enfin il puissent vous le dire et vous humilier ça les fait jouir,

    On est convoqué au bureau parce qu'on a pas bien fait le truc, on se croirait à la maternelle, il faut être parfait, mais qu'ils aillent tous se faire foutre !!!!

    ILS ME DÉGOUTENT, le milieu du travail me dégoûte, tous ces cons , qui parlent pour rien dire, tous ces hypocrites.

    Nous consacrons tout notre temps à notre travail, sans vraiment voir nos enfants grandir, sans vraiment passer de temps avec nos êtres chers, sans voir le monde, sans même avoir le temps de prendre simplement plaisir à être en vie. Nous nous sommes rendus esclaves de petits billets verts.

    C’est cela pour vous la vie ? Parce qu'à mes yeux c’est tout sauf ça.

    Refuser de travailler est un acte politique courageux.

    Il serait vraiment temps que l’aide devienne universelle, il serait vraiment temps d’apprendre à partager et de comprendre que l’homme n’est rien et qu'il n’y a rien sur terre hormis la vie.

    Je vous invite à réfléchir, à ne pas avoir peur de vous déconditionner, de devenir différent, et « marginal ». Ce n’est pas vous qui fonctionnez de travers, mais bien les autres !

    Venez également soutenir le projet du Revenu de Base Inconditionnel (RBI). Un revenu garantit à vie pour pouvoir manger, se loger et se vêtir sans avoir à travailler.

    • Koskas

      Mon cher Albert

      Votre point de vue est très intéressant mais il y a "un tout petit " bémol. Qui va vous permettre de percevoir ce "RBI" pour pouvoir manger, vous loger et vous vêtir sans avoir à travailler ? Ceux qui travaillent bien sûr !!!! CQFD
      Bonne soirée à vous

    • Michel

      Il y a une solution "simple" si vous n'aimez pas être au service des autres : entreprenez, en commençant par l'indépendance.
      Quand on ne trouve pas sa place, la chercher sans relâche apporte toujours plus de satisfaction que de reporter la faute sur les autres, ou le contexte.
      N'ayez qu'un but : être heureux.
      Je vous le souhaite sincèrement

    • PB

      J'espère seulement que le chirurgien qui devra vous soigner dans l'urgence ne pensera pas la même chose que vous : "oh, je n'ai pas envie de me lever aujourd'hui..."
      Jusqu'à présent vous vivez grâce à tous ces gens qui travaillent (le lit que vous utilisez, les habits que vous mettez, les plantes que vous mangez, l'ordinateur dont vous vous servez). Heureusement que tant de gens travaillent pour vous permettre de vous plaindre !

Laisser un commentaire