Amazon va revoir son algorithme pour qu’il ne recommande plus les ingrédients pour faire des explosifs

Amazon a ouvert un Instant Pickup à l'université de Berkeley, en Californie. Thomson Reuters

Amazon a annoncé mercredi 20 septembre 2017 une modification des suggestions sur son site, une enquête ayant montré que les propositions faites à ses clients pouvaient les aider à acheter les composants nécessaires à la fabrication de bombes artisanales.

Le problème vient des rubriques proposant à un client des produits similaires à celui qu'il vient d'acheter ou lui indiquant les achats également faits par d'autres clients ayant effectué le même achat que lui.

La chaîne de télévision britannique Channel 4 a découvert que l'algorithme qui gère ces suggestions proposait des produits qui, associés, permettaient la confection d'explosifs.

Cette découverte a été faite quelques jours après l'attentat à la bombe qui a fait 30 blessés vendredi dans le métro de Londres.

Les produits, dont la vente est légale, faisaient partie d'une liste d'éléments chimiques, précise la chaîne.

Certains produits comme des roulements à billes, des systèmes d'allumage ou des déclencheurs à distance sont également disponibles sur le site.

Ces articles étaient proposés sur la même page de suggestions pour des produits chimiques avec la mention: "Les clients qui ont acheté cet article ont également acheté ceux-ci", précise Channel 4.

"Compte tenu des événements récents, nous allons revoir notre site pour nous assurer que tous ces produits sont présentés de la manière qui convient", a déclaré Amazon dans un communiqué.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Adidas vient de porter un nouveau coup à Nike

VIDEO: L'entrepreneur américain Steve Wynn a fait construire un casino en Chine pour 4 Mds$ — voici à quoi il ressemble de l'intérieur