Amazon Go. AP/Elaine Thompson

  • Amazon envisagerait d'ouvrir 3000 magasins Amazon Go aux États-Unis d'ici 2021, selon Bloomberg.
  • Amazon Go est le supermarché sans caisse d'Amazon, dans lequel les clients  ajoutent automatiquement les produits qu'ils comptent acheter via une application et peuvent ensuite sortir du magasin sans faire la queue à la caisse et sans payer.
  • Amazon Go deviendrait alors une des plus grandes chaînes de magasins du pays et la troisième chaîne de magasins de proximité, selon une récente étude du secteur.

Amazon Go pourrait devenir une enseigne nationale aux Etats-Unis.

Amazon envisagerait d'ouvrir jusqu’à 3000 magasins sans caisse aux États-Unis, selon une information de Bloomberg. Appelé Amazon Go, le magasin comprend ce qu'Amazon appelle la technologie "Just Walk Out", en utilisant des capteurs et des caméras pour suivre ce que les clients prennent dans les rayons avant de les ajouter via l'application d'Amazon dédiée.

Un représentant d'Amazon a déclaré à Business Insider US que l'entreprise ne faisait pas de commentaires sur "des rumeurs ou des spéculations".

Amazon a ouvert quatre magasins Amazon Go depuis l'annonce du concept en 2016. Le premier se trouve sur le campus d'Amazon à Seattle. Il en a ensuite ouvert deux autres à Seattle, et un à Chicago.

Deux magasins d'Amazon Go vendent une gamme de plats préparés en plus de produits plus classiques, alors que les deux magasins les plus récents ne proposent qu'une sélection de plats préparés, a déclaré Bloomberg. La caractéristique principale du magasin est l'absence totale de files d'attente.

Amazon veut ouvrir au moins 10 magasins d'ici la fin de cette année, puis 50 en 2019 avant éventuellement une expansion rapide jusqu'à 3000 d'ici à 2021, a rapporté Bloomberg, citant des personnes proches du dossier.

Les magasins ouverts en 2019 seraient principalement dans des grandes métropoles, écrit Bloomberg. Des rumeurs circulent à propos de Los Angeles et de New York.

Selon CSP, une publication du secteur, Amazon Go serait la troisième plus grande chaîne de magasins de proximité aux États-Unis avec 3000 magasins, après 7-Eleven, et la société mère de Circle K. Amazon poserait alors beaucoup plus son empreinte sur la distribution physique aux États-Unis, puisque ces magasins s'ajouteraient aux 350 épiceries Whole Foods.

Un  tel plan de déploiement agressif suggère qu'Amazon a perfectionné la technologie impliquée dans l'exploitation des magasins, qui coûterait environ 1 million de dollars par magasin, selon Bloomberg.

Version originale: Dennis Green/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici à quoi va ressembler le supermarché du futur d'Amazon, sans caisse ni file d'attente

VIDEO: LeBron James explique comment être un bon leader