Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

American Airlines confirme la rencontre d'un de ses vols avec un 'objet cylindrique rapide'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Selon la communication radio de l'équipage, l'Airbus A320 affrété par American Airlines aurait été survolé par un "long objet cylindrique qui ressemblait presque à un missile de croisière." © Pixabay/Caleb Woods

"Quelque chose vient de passer au-dessus de nous". C'est sur un ton interloqué qu'un des membres du cockpit d'un vol American Airlines reliant Cincinnati (Ohio) à Phoenix (Arizona) a rapporté un incident étrange aux contrôleurs aériens, dimanche 21 février. Alors qu'il évoluait à près de 11 000 mètres d'altitude, l'Airbus A320 de la compagnie américaine aurait été survolé à grande vitesse par un "long objet cylindrique qui ressemblait presque à un missile de croisière", d'après des informations révélées par The Drive. Le vol AAL 2292 survolait alors la frontière nord-est du Nouveau-Mexique à environ 650 km/h avant que l'équipage ne fasse part de l'incident au centre de contrôle aérien d'Albuquerque.

Steve Douglass, propriétaire du blog Deep Black Horizon et connu pour intercepter toutes sortes de communications aériennes civiles et militaires, a lui réussi à capter le message de l'équipage ; dont une partie a été publiée sur YouTube par The Drive.

À lire aussi — Air France lève le voile en vidéo sur ses nouvelles consignes de sécurité à bord

Voici ce qu'on y entend en substance : "Avez-vous des cibles (sur le radar, ndlr) ici ? Quelque chose vient juste de passer au dessus de nous — je déteste dire cela mais cela ressemblait à un long objet cylindrique qui ressemblait presque à un missile de croisière — se déplaçant très rapidement juste au-dessus de nous".

Selon Steve Douglass, "aucune réponse n'a été donnée par le centre d'Albuquerque car le trafic aérien local bouchait les communications". Le vol d'American Airlines n'a pas dévié de trajectoire et a ensuite atterri sans encombre à destination.

American Airlines a confirmé l'authenticité de l'enregistrement radio

Contactée par The Drive, la compagnie aérienne a confirmé l'authenticité de l'enregistrement radio, tout en renvoyant le média vers le FBI — qui mènerait donc une enquête — pour plus d'informations.

Le Nouveau-Mexique regroupe une forte concentration d'installations militaires — notamment le White Sands Missile Range, où sont menés de nombreux essais depuis une soixantaine d'années. Il reste néanmoins peu probable qu'un essai balistique ait pu être mené dans l'espace aérien commercial sans que la FAA, l'agence gouvernement chargée de la réglementation aérienne, n'en ait été avertie en amont. D'après Steve Douglass, les communications radio ne faisaient état d'aucune présence aérienne militaire sur zone au moment des faits.

En 2018, The Drive avait déjà fait état d'un incident similaire, survenu dans la même zone du Nouveau-Mexique. À l'époque, un petit avion Learjet puis un Airbus avait tout deux croisé un objet inconnu à haute altitude.

À lire aussi — Boeing demande l'immobilisation de certains 777 suite à un incendie de moteur

Découvrir plus d'articles sur :