Une ancienne cadre de General Electric et de NBC a utilisé la 'règle des 3 fois' pour faire approuver ses idées à son patron

Beth Comstock a récemment écrit "Imagine It Forward", des mémoires et guide de carrière. Hollis Johnson / Business Insider

  • Ancienne cadre, Beth Comstock a travaillé pendant 27 ans chez General Electric et d’anciennes propriétés de NBC, puis est arrivée au poste de vice-présidente du conseil d’administration de General Electric.
  • Au lieu d'accepter des refus pour ses idées, Beth Comstock a pris en compte les remarques de ses patrons puis a représenté ses idées trois fois.
  • Mais certains patrons diront toujours "non" à certaines idées, explique-t-elle, c'est donc à vous d'essayer de nouvelles choses et de prouver à votre patron que vos idées fonctionnent bien avant qu'il n'en demande trop.

Beth Comstock a appris à convaincre ses patrons pendant les 27 ans qu'elle a passés à General Electric et à NBC.

Alors qu'elle travaillait sous les ordres de Jeff Immelt chez General Electric et de Bob Wright chez NBC, Beth Comstock avait pour habitude de présenter plusieurs fois une même idée avant d'accepter la réponse négative de son patron, a-t-elle déclaré dans un épisode du podcast This Is Success de Business Insider. Beth Comstock a fini par devenir vice-présidente de General Electric avant de quitter l'entreprise.

"Je m'assurais de revenir au moins trois fois avec la même idée. Ça demande une certaine confiance en soi. Mais seulement parce qu'on nous dit non, on ne pourrait pas revenir en arrière et prendre en compte les remarques?" s'interroge Beth Comstock, qui a récemment publié Imagine It Forward, à la fois des mémoires et un guide de carrière.

"Vous avez probablement plus de capacités et de possibilités d'accéder aux choses que vous ne le pensez. Et je vous mets au défi de le faire, car j'ai vu tant de gens me dire: 'Mon patron ne me laissera pas faire', 'Je n'ai pas d'argent' ou encore 'Nos investisseurs ne nous laisseront pas faire', si vous êtes une startup. Et ce n'est pas toujours vrai".

"Essayez de faire des petites choses", dit-elle. "Retournez voir votre patron et dite-lui: 'Regardez ce que je viens de faire. Ça a fonctionné, vous pensez que je peux avoir un financement pour en faire davantage?'"

Elle explique que de nombreux employés de grandes entreprises travailleraient sous l'autorité de "gardiens" qui ne sont pas aussi ouverts au changement et au développement que vous ne l'êtes.

"La première fois que vous la soumettez, votre idée n'est peut-être pas tout à fait mûre. Vous n'êtes pas prêt. Je suis donc une grande partisane du "Dire non veut en fait dire 'pas encore'. Continuez, et revenez", conclue Beth Comstock.

Version originale: Myelle Lansat et Richard Feloni/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici exactement ce qu'il faut dire pour montrer à votre patron que vous faites du bon travail

VIDEO: Voici une technologie innovante pour retirer les mauvaises herbes de son jardin — sans se salir les mains

Contenu Sponsorisé

PwC récompense les étudiants entrepreneurs

  1. Le Précurseur

    On ne dit pas UNE ancienne cadre mais Un ancien cadre. Le mot est exclusivement masculin même si des tarés dans l'enseignement s'essaient à féminiser tous les mots au nom de l'égalité. Çà devient d'une débilité incroyable quand même !

Laisser un commentaire