Le fondateur d'Android monte une nouvelle startup qui crée du matériel informatique haut de gamme

Andy Rubin. Justin Sullivan/Getty Images

Andy Rubin, l'homme qui a créé le système d'exploitation Android, prépare son prochain gros coup, avec sa nouvelle startup Essential, selon une personne proche du dossier.

Bloomberg a rapporté l'information en premier.

Essential se concentre sur la fabrication de matériel informatique haut de gamme, qui se différenciera des produits Android bons marchés qui ont envahi le marché.

La startup devrait annoncer formellement sa première levée de fonds auprès d'investisseurs importants dans les prochaines semaines, d'après la source. On ne sait pas encore combien Essential a déjà levé et le tour de table n'est pas encore bouclé.

D'après Bloomberg, l'un des premiers produits d'Essential sera un smartphone modulable, ce qui signifie qu'on pourra y ajouter des accessoires comme des meilleurs objectifs de caméra. En théorie, cela étendra la durée de vie du produit car le matériel sera toujours mis à jour.

Bloomberg dit qu'un des prototypes n'a pas d'encadrement autour de son large écran. Il pourrait être fait de céramique. LG, Motorola et Google ont tous déjà tenté de lancer des smartphones modulables, mais aucun n'a vraiment marché. Google a par exemple annulé la production de son Ara l'an dernier.

Business Insider a aussi compris que l'objectif d'Essential était de créer un écosystème de matériel informatique. Mais que tout débutera avec un smartphone.

Un porte-parole d'Essential n'a pas souhaité commenter ces informations.

Andy Rubin est le DG d'Essential, né dans son incubateur de startups Playground Global, explique la source. Rubin a travaillé chez Google pendant des années après leur avoir vendu Android. Il s'est retiré de ses fonctions de chef d'Android pour prendre la tête de la branche robotique de Google avant de quitter la firme en 2014 pour lancer Playground Global.

Dans l'équipe d'Essential, il y a Brian Wallace et Andy Fouché de Magic Leap, Niccolo De Masi le DG de Glu Mobile, et une poignée d'anciens employés d'Apple et Google.

Version originale : Steve Kovach/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook va tester un outil de filtrage de 'fake news' en Allemagne

VIDEO: Ce qu'il y a de mieux et de moins bien quand vous roulez en Tesla Model 3