La dirigeante des Apple Store, Angela Ahrendts, quitte l'entreprise

Angela Ahrendts. Getty Images/Justin Sullivan 

  • Angela Ahrendts, responsable des magasins et du e-commerce chez Apple, quitte l'entreprise.
  • Elle sera remplacée par Deirdre O'Brien, qui dirige également les ressources humaines.
  • Pendant les cinq années qu'elle a passées chez Apple, Angela Ahrendts a été le fer de lance d'une refonte majeure des magasins de l'entreprise.

Angela Ahrendts, responsable des magasins et du e-commerce chez Apple, quitte l'entreprise après cinq ans, un changement inattendu qui soulève des questions sur les plans de l'entreprise pour son réseau d'environ 500 magasins physiques, considéré comme vital pour ses ventes et sa marque.

Elle quittera Apple en avril pour se lancer dans de "nouvelles activités personnelles et professionnelles" non spécifiées, annonce la société mardi 5 février 2019. Elle sera remplacée par Deirdre O'Brien, dont le nouveau titre sera celui de vice-présidente senior du commerce de détail et du personnel. Elle était auparavant responsable des ressources humaines chez Apple.

Ce changement est l'un des plus importants de ces dernières années chez Apple et intervient alors que l'entreprise est aux prises avec un ralentissement des ventes de ses iPhones et une baisse de la demande en Chine.

Le timing du départ d'Angela Ahrendts est difficile à saisir, écrit Dan Ives, analyste de Wedbush, dans une note aux investisseurs mardi. Mais il note que le changement pourrait être bon pour Apple, étant donné les problèmes de l'entreprise ces derniers mois.

"L'un des principaux objectifs d'Apple avec Deirdre O'Brien à la tête de cette activité sera de catalyser la demande en Chine, l'expérience en magasin étant un facteur majeur dans cette région, ainsi que dans d'autres régions où les consommateurs acquièrent 'l'expérience Apple' lorsqu'ils cherchent à tester la nouvelle technologie dans le magasin", explique Dan Ives.

Le cours de l'action Apple est resté stable lors des échanges après Bourse, suite à l'annonce.

Deirdre O'Brien a des années d'expérience chez Apple, mais aura-t-elle trop à faire ?

Les magasins élégants et aérés d'Apple sont au cœur de l'identité de l'entreprise, offrant aux consommateurs un endroit familier pour tester les derniers iPhones, ordinateurs Mac et autres produits de l'entreprise, ainsi que pour obtenir une assistance technique et des conseils des techniciens "genius" sur place.

Au cours de ses cinq années passées à superviser les magasins physiques d'Apple, Angela Ahrendts a été, à bien des égards, le visage de l'expérience Apple Store. Elle a rejoint Apple après avoir dirigé la maison de mode Burberry, et a été une présence notable lors des lancements de produits Apple, tout en étant la dirigeante la mieux payée de l'entreprise.

Angela Ahrendts a été le fer de lance d'une importante rénovation des magasins pendant ses cinq ans chez Apple — notamment le remplacement du "Genius Bar" par le "Genius Grove", avec des arbres intérieurs et permettant aux techniciens Apple de se déplacer dans le magasin. Mais de nombreux magasins anciens n'ont pas été rénovés, et Apple a semblé parfois faire une pause dans son expansion commerciale.

Bien que Deirdre O'Brien travaille chez Apple depuis plus de 30 ans, elle est beaucoup moins connue des investisseurs et des fans d'Apple. Elle n'avait pas de biographie sur le site d'Apple au moment où l'annonce a été faite, et elle ne semblait pas avoir de profil visible publiquement sur LinkedIn.

Avec l'élargissement de ses fonctions, et le fait qu'elle n'ait pas d'expérience dans le secteur de la vente au détail, certains observateurs se sont demandés si elle ne risquait pas d'être débordée en ayant la charge d'une activité aussi importante chez Apple.

Avec plus de 70 000 employés, le commerce de détail représente le segment le plus important des plus de 100 000 employés d'Apple, ce qui correspond bien au profil de Deirdre O'Brien, avec son expérience en ressources humaines.

Pourtant, Michael Gartenberg, un analyste de la tech qui travaillait auparavant chez Apple, décrit la fusion des activités des ressources humaines et de la vente au détail comme étant "un peu étrange".

Certains émettent l'hypothèse que le départ d'Angela Ahrendts était le reflet d'une stratégie en évolution chez Apple, qui est déjà en cours depuis un certain temps. Lorsqu'Angela Ahrendts a été embauchée en 2013, Apple s'apprêtait à lancer l'Apple Watch, une toute nouvelle catégorie de produits. L'expérience d'Angela Ahrendts chez Burberry s'accordait bien avec les plans d'Apple de commercialiser la montre comme un article de luxe, avec des bracelets coûteux et des versions plaquées or.

Depuis lors, Apple a largement abandonné l'aspect luxe, se concentrant sur le marché grand public et positionnant la montre comme un gadget utile regorgeant de fonctions santé et fitness.

Le DG d'Apple, Tim Cook, lui a fait ses adieux sur Twitter mardi, avec une photo de lui aux côtés d'Angela Ahrendts et de Deirdre O'Brien :

Version originale : Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple s'est mis d'accord avec le fisc français pour payer des arriérés d'impôts — leur montant atteindrait 500 M€

VIDEO: Chaque période de la vie a ses bons côtés — voici où vous excellez maintenant en fonction de votre âge