Publicité

Annuler les Jeux olympiques de Tokyo est toujours une 'option' selon un haut fonctionnaire japonais

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Annuler les Jeux olympiques de Tokyo est toujours une 'option' selon un haut fonctionnaire japonais
Les anneaux olympiques dans la baie de Tokyo. © Kevin Reilly
Publicité

Tokyo est peut-être à moins de 100 jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été, mais l'annulation reste une option, a déclaré jeudi un haut responsable japonais. S'exprimant dans une interview télévisée avec Kyodo News, Toshihiro Nikai, secrétaire général du parti libéral démocrate au pouvoir, a déclaré : "Si l'augmentation des cas de coronavirus signifie que c'est impossible, nous devrons abandonner". Les commentaires de Toshihiro Nikai interviennent suite à l'augmentation troublante des cas de Covid-19 dans la région de Tokyo mercredi.

Selon Kyodo News, Tokyo a confirmé 591 cas de Covid-19, le nombre le plus élevé que la ville ait connu depuis que le gouvernement a levé son deuxième état d'urgence le 21 mars. Par ailleurs, le Japon a signalé plus de 4 000 cas hier, soit le premier pic massif depuis le 28 janvier, les autorités sanitaires étant confrontées à des variants plus contagieux du virus qui se propagent dans tout le pays. La recrudescence des infections virales a alimenté un nouveau scepticisme quant à la tenue des jeux cet été, après l'annulation du relais de la flamme olympique à Osaka.

La flamme olympique devait initialement passer par la préfecture mardi et mercredi, mais ces plans ont été annulés afin de limiter les cas de Covid-19.

À lire aussi — Voici les principales nouvelles lignes aériennes au départ de la France cet été

La chaîne d'information locale Mainichi a rapporté que la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a promis de garder le Covid-19 sous contrôle dans la capitale japonaise, afin de garantir que les Jeux olympiques puissent se dérouler en toute sécurité. Yuriko Koike a ajouté que le quasi-état d'urgence auquel le Japon est actuellement soumis jusqu'au 11 mai sera une "période cruciale" dans la "bataille contre le Covid", avant la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo, le 23 juillet.

Les appels à l'annulation des Jeux olympiques ne sont pas nouveaux. En effet, selon un article de Kyodo publié cette semaine, 39,2% des 500 personnes interrogées ont déclaré que le gouvernement japonais devrait envisager d'annuler les Jeux olympiques et paralympiques, qui ont déjà été reportés d'un an. Par ailleurs, 32,8% des personnes interrogées ont déclaré que les jeux devaient être reprogrammés, tandis que 24,5% ont estimé que les jeux devaient se poursuivre comme prévu.

Version originale : Cheryl Teh/Insider

À lire aussi — Cette carte interactive vous permet de savoir où voyager selon votre localisation et les règles sanitaires en vigueur

Découvrir plus d'articles sur :