'Apollo 13', 'Seul sur Mars, 'First Man'... 8 films sur l'espace réalistes à revoir pour les 50 ans des premiers pas de l'Homme sur la Lune

Extrait du film "First Man" de Damien Chazelle. Universal Studios and Storyteller Distribution Co. LLC

"Un petit pas pour l'Homme, un grand pas pour l'humanité". Ces mots ont été prononcés il y a 50 ans — le 21 juillet 1969 pour être précis — sur la Lune par Neil Armstrong, l'un des trois astronautes américains de la mission Apollo 11 de la NASA, qui marque les premiers pas de l'Homme sur la Lune. Le film "First Man" de Damien Chazelle raconte cet épisode de l'histoire de l'humanité, en se focalisant sur la personnalité de Neil Armstrong. Mais ce long-métrage n'est pas le seul à parler de la conquête spatiale : de nombreux films traitent du sujet, de façon plus ou moins réaliste.

Business Insider France a demandé à Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du Système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES), de commenter une sélection de films sur la thématique de l'espace pour faire ressortir les œuvres les plus crédibles d'un point de vue scientifique.

Voici huit films sur l'espace très réalistes à voir ou revoir à l'occasion du 50e anniversaire de la mission Apollo 11. 

'2001, l'Odyssée de l'espace' de Stanley Kubrick (1968) : un film toujours aussi iconique 50 ans après

"C'est sûrement un film qu'il faut voir trois fois pour comprendre tous les messages codés", a estimé Francis Rocard. "Il a marqué son temps, sachant qu'il date des années 60, et 50 ans plus tard, il reste toujours aussi moderne", a-t-il ajouté. Le film aborde par exemple le concept de la gravité artificielle réalisée à l'aide d'une grande roue. C'est un concept qui n'a pas encore été mis en œuvre par la NASA jusqu'à présent. 

'Apollo 13' de Ron Howard (1995) : pour réaliser comment on gère une situation critique dans l'espace

"Il s'agit d'un film très réaliste, presque documentaire, qui retrace l'histoire de la mission Apollo 13", a commenté Francis Rocard. Il raconte la prouesse technique de ramener des astronautes sur Terre malgré un moteur en panne.

'Les naufragés de l'espace' de John Sturges (1969) : pour anticiper la possibilité d'être bloqué en orbite à cause d'une panne de moteur

"Ce film est très réaliste. Des astronautes sont bloqués en orbite, car le moteur du vaisseau censé les ramener sur Terre ne s'allume pas. C'est possible que ça arrive un jour, c'est même surprenant que cela ne soit pas déjà arrivé. Lors de la mission Apollo 11, c'était l'une des plus grosses craintes et c'est pourquoi le président Richard Nixon avait préparé ce fameux discours au cas où les astronautes ne pourraient pas revenir sur Terre", a expliqué Francis Rocard.

'Les Figures de l'ombre' (2016) de Theodore Melfi : pour découvrir le métier de calculateur/calculatrice

Avant d'avoir des machines qui faisaient les calculs de trajectoires et autres, "la NASA avait des calculateurs humains, et notamment des femmes", a indiqué Francis Rocard. "Un bel hommage à ces femmes noires dont l'une vient d'être honorée par la NASA en lui donnant le nom d'un de ses centres."

'First Man' de Damien Chazelle (2018) : pour découvrir la personnalité du premier homme qui est allé sur la Lune

"Ce film, basé en partie sur les témoignages des enfants de Neil Armstrong, s'intéresse à la personnalité de l'astronaute, qui apparaît comme quelqu'un d'assez froid, marqué par un drame dans sa vie (la mort de sa fille)", a commenté Francis Rocard. Intéressant pour découvrir l'histoire du premier homme qui est allé sur la Lune. En revanche, l'expert spatial estime que "les images que l'on voit de la surface lunaire ne sont pas réalistes, elles ne ressemblent pas à la Lune", tout simplement.

'Gravity' d'Alfonso Cuarón (2013) : pour comprendre le syndrome de Kessler

Le thème principal du film est le syndrome de Kessler, ce scénario où une collision engendre d'autres, et cela augmente de façon exponentielle le nombre de débris spatiaux dans une réaction en chaîne catastrophique. "C'est tout à fait pertinent", a commenté Francis Rocard, à un détail près : "le fait qu'une collision provoque une autre tout de suite après dans le film. Ce ne devrait pas être instantané."

'Seul sur Mars' de Ridley Scott (2015) : pour découvrir à quoi ressemble la vie sur Mars

"Beaucoup de choses sont vraies, même si certaines sont simplistes (la culture des pommes de terre nécessite un engrais fermenté) ou exagérées (les tempêtes)", a estimé l'expert du CNES. On peut toutefois citer un détail faux concernant le générateur thermoélectrique à radioisotope (GTR) enterré dans le sol martien : "il ne faut pas les enterrer, car sinon, il risque de chauffer et il faut au contraire le refroidir", a précisé le responsable des programmes d'exploration du Système solaire au Centre national d'études spatiales.

'The Dish' de Rob Sitch (2002) : pour la petite histoire derrière la grande histoire

Film australien très peu connu, il raconte "la petite histoire derrière la grande histoire" de la retransmission des images d'Apollo 11, a indiqué Francis Rocard. Le 20 juillet 1969, les scientifiques du radiotélescope du village de Parkes (Australie), le plus grand situé dans l'hémisphère sud, sont chargés de suivre la mission spatiale pour retransmettre les images des premiers pas de l'homme sur la Lune. "Mais le calculateur tombe en panne et un radioastronome est obligé de monter dans la coupole du radiotélescope pour pointer à la main l'antenne vers la Lune", a-t-il ajouté, sans cela "la NASA aurait dû demander aux astronautes de la NASA d'attendre pour pouvoir faire un direct."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 12 projets scientifiques que la NASA va tester sur la Lune

VIDEO: La mode des licornes est loin d'être terminée — ce restaurant à Londres sert des milkshakes rose et violet en forme de l'animal fantastique