Publicité

Apple a doublé son bénéfice net grâce au succès de ses iPhone

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Apple a doublé son bénéfice net grâce au succès de ses iPhone
Les ventes d'iPhone totalisent 47,94 milliards de dollars (39,55 milliards d'euros) du chiffre d'affaires d'Apple. © Laurenz Heymann/Unsplash
Publicité

La marque à la pomme peut toujours compter sur le succès de ses produits. Apple a doublé son bénéfice net en un an, pour la période de janvier à mars, grâce aux bons chiffres de ventes de ses iPhone, iPad, Mac et accessoires, selon les résultats trimestriels du groupe californien publiés mercredi. L'entreprise a réalisé 23,6 milliards de dollars (19,47 milliards en euros) de profits au deuxième trimestre de son exercice décalé, une hausse de 110% sur un an, supérieure aux attentes du marché. Le titre d'Apple grimpait de 3% lors des échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

"Ce trimestre reflète à la fois la manière dont nos produits aident durablement nos utilisateurs à faire face à ce moment de leurs vies et l'optimisme que semblent ressentir les consommateurs vis-à-vis de meilleurs jours à venir", a déclaré le patron d'Apple, Tim Cook, dans un communiqué. "Apple est dans une période d'innovation radicale pour l'ensemble de notre ligne de produits et nous nous consacrons à aider nos équipes et nos communautés à faire émerger un monde meilleur de cette pandémie", a-t-il ajouté.

À lire aussi — Les lunettes de réalité augmentée Apple Glass pourraient transformer n'importe quelle surface en écran tactile

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, le bénéfice s'établit à 1,40 dollar (contre 1,00 dollar prévu).

Apple a indiqué qu'il augmenterait son dividende de 7%, à 22 cents par action, et qu'il autoriserait un rachat d'actions d'une valeur de 90 milliards de dollars (plus de 74 milliards d'euros).

Le chiffre d'affaires du groupe s'est lui élevé à 89,58 milliards de dollars (73,89 milliards d'euros), soit une hausse de 54% en un an, lui aussi supérieur aux attentes.

Des recettes en grande partie enregistrées grâce aux iPhone

Les ventes d'iPhone, qui totalisent 47,94 milliards de dollars — soit 39,55 milliards d'euros — (+66%) représentent le gros de ces revenus. Viennent ensuite les recettes liées aux services d'Apple (+27%), aux ventes de Mac (+70%), d'iPad (+79%) et de divers accessoires (+25%).

"Apple a enregistré une croissance record de ces recettes au 2e trimestre grâce à une demande extraordinaire pour ses iPhone", note Yoram Wurmser d'eMarketer.

"Des difficultés dans la chaîne logistique de l'iPhone 12 au premier trimestre expliquent sans doute partiellement cette énorme croissance, mais il y a aussi eu une forte demande en Chine et dans le reste de l'Asie, où la demande avait été faible l'an dernier à cause de la pandémie de Covid-19", ajoute l'analyste.

La semaine dernière, le géant a présenté une gamme de nouveaux produits, dont une tablette iPad Pro, équipée de la 5G et de la puce M1 développée par Apple, qui sera commercialisée en mai à partir de 800 dollars (660 euros environ) aux États-Unis.

Le groupe a aussi annoncé lundi qu'il comptait accélérer ses investissements aux États-Unis, en les portant à 430 milliards de dollars (plus de 354 milliards d'euros) d'ici cinq ans, et de créer 20 000 emplois dans le pays.

À lire aussi — iMac colorés, nouvel iPad Pro, iPhone 12 mauve... Les nouveautés Apple à connaître

Découvrir plus d'articles sur :