Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La dernière annonce d'Apple promet un événement riche en rebondissements la semaine prochaine

La dernière annonce d'Apple promet un événement riche en rebondissements la semaine prochaine
© REUTERS/Robert Galbraith

A quelques jours d'accueillir des milliers de développeurs à San José, en Californie pour sa conférence annuelle WWDC, Apple leur a donné une raison de créer des applis pour iPhones et iPads.

Et même 70 milliards de raisons: jeudi, Apple a annoncé que les développeurs avaient perçu 70 milliards de dollars de recettes sur l'App Store depuis son lancement en 2008.

Cela porte à croire que — vu qu'Apple prend généralement une commission de 30% sur les ventes de l'App Store — sa plateforme d'applications a vendu pour environ 100 milliards de dollars de logiciels depuis sa création.

Le message envoyé ainsi à la communauté de développeurs iPhone est que la plateforme d'Apple est saine, en plein essor et représente une bonne opportunité pour démarrer et développer un business.

Cette annonce permet aussi d'évacuer les autres annonces mineures qu'Apple aurait peut-être souhaité faire à l'occasion de sa conférence annuelle de développeurs — ce qui permet donc de libérer du temps pour des lancements de produits et des révélations cool. Les dernières rumeurs suggèrent qu'Apple pourrait lancer de nouveaux ordis portables et iPads la semaine prochaine.

Apple a aussi indiqué que, sur les 12 derniers mois, les téléchargements ont progressé de plus de 70%. Certaines catégories d'applications progressent plus vite encore, comme les applis de photo et videos, qui ont bondi de près de 90% sur la même période.

Apple a aussi récemment modifié son App Store pour le rendre plus favorable aux développeurs. Par exemple, ils peuvent désormais répondre aux critiques négatives directement. De même, Apple a réduit son taux de commission si l'application est vendue sur abonnement, un segment en croissance de 58% sur un an.

Il y a toutefois un chiffre qu'Apple n'a pas dévoilé: le nombre de terminaux qui sont actuellement en activité. La dernière donnée publique à ce sujet — 1 milliard de terminaux Apple en activité — date de début 2016. Or, ces chiffres de croissance sur l'App Store sont impressionnants, mais ils révèlent peut-être simplement un plus grand parc d'iPhone en service, plutôt qu'une hausse du nombre d'applications ou de ventes par utilisateur.

Version originale: Kif Leswig/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :