Le DG de Apple, Tim Cook. Stephen Lam/Reuters

  • L'iPhone X semble avoir posé beaucoup de problèmes de fabrication à Apple et ses partenaires.
  • La firme a dû faire face à un nombre de problèmes qui l'auraient apparemment poussé à accepter une moindre efficacité de Face ID, son système de reconnaissance faciale biométrique, pour accélérer la cadence de production.
  • Bon nombre de ces problèmes techniques qui affectent les premiers exemplaires devraient être résolus début 2018.

Apple aurait demandé à ses fournisseurs de réduire la précision de son Face ID, dans le but d'accélérer la production de son iPhone X, rapporte Bloomberg.

Il a pendant longtemps été dit que l'iPhone X, qui marque les 10 ans du premier smartphone de la firme, serait produit en nombre limité, en raison d'une difficulté à se procurer certains éléments comme ladite Face ID, son système de reconnaissance faciale, mais également sa dalle à diode électroluminescente organique (OLED) au design borderless.

Apple est connu pour ses tests de qualité de haut standing, mais — d'après Bloomberg — la pression à laquelle l'entreprise était confrontée était telle qu'elle a revu ses ambitions à la baisse.

Des rumeurs suggèrent qu'Apple ne produira que 2 à 3 millions d'appareils le jour J (le 3 novembre), tandis que la production des commandes suivantes devrait s'étendre sur toute la période des fêtes, avec un total de 20 à 30 millions de smartphones prêts à être vendus (Apple avait dépassé la barre des 70 millions à la même période, l'an passé), soit la moitié de ce qui était prévu à l'origine.

Bloomberg dit:

"Même si cela frôle l'impossible, Apple n'ajoutera pas de délai supplémentaire pour que [la production] soit opérationnelle — donnant à ses fournisseurs le délai moyen de deux ans. Les deadlines serrées ont sous-estimé la complexité de conception et d'assemblage de composants excessivement fragiles, d'après une source proche de l'équipe de production. De quoi laisser aux fournisseurs un temps limité pour préparer leurs usines; ce qui explique pourquoi l'iPhone X sort 6 semaines après l'iPhone 8".

La si complexe caméra "TrueDepth", composée de plusieurs capteurs, nécessite une un travail de fourmi pour pouvoir fonctionner de manière optimale et uniforme. Apple

En raison de la fragilité de si petits composants, la précision est essentielle, car "si la largeur de l'un de ces composants microscopiques dépasse ne serait-ce que d'un seul micron, d'une fraction de la largeur d'un cheveu, alors la technologie pourrait ne pas fonctionner correctement", déclare une source familière avec le sujet, à Bloomberg.

Le dot projector, un capteur au sein du système d'appareil photo "Truedepth" qui permet à Face ID de fonctionner (en envoyant plus de 30.000 points invisibles à l'œil nu sur le visage de son utilisateur, afin de le cartographier de manière précise), semble avoir posé problème.

Pour booster la production de ses dot projectors, Apple aurait donc "baissé les performances de son Face ID", et pris moins de temps aux tests finaux de ces modules.

D'après Bloomberg, ces problèmes rencontrés à la fabrication devraient s'estomper au fil de l'année prochaine.

Version originale: Edoardo Maggio/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple fait un pas de plus vers un 'futur sans fil' en rachetant une startup néo-zélandais qui a 300 brevets dans ce domaine

VIDEO: La mode des licornes est loin d'être terminée — ce restaurant à Londres sert des milkshakes rose et violet en forme de l'animal fantastique