Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Apple aurait réécrit le code de Siri pour 'dévier' les questions sur #MeToo... et les 6 autres choses à savoir dans la tech ce matin

Apple aurait réécrit le code de Siri pour 'dévier' les questions sur #MeToo... et les 6 autres choses à savoir dans la tech ce matin
© REUTERS/Aly Song

Bonjour ! Voici les 7 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce lundi 9 septembre 2019.

1. Apple aurait réécrit le code de Siri pour "dévier" les questions sur le féminisme et le mouvement #MeToo, selon The Guardian. D'après le journal, Apple souhaite que son assistant intelligent reste prudent et neutre.

2. L'Inde a perdu contact avec son module lunaire samedi, mais celui-ci a été localisé par son orbiteur Chandrayaan 2. L'agence spatiale indienne a perdu contact avec l'appareil juste quelques moments avant son alunissage.

3. Le Département américain de la Justice (DOJ) demande à Google de lui fournir des documents sur les précédentes enquêtes sur ses activités. C'est la première fois que Google admet être la cible d'une enquête du DOJ sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles.

4. Google Maps continue de donner l'adresse d'associations anti-avortement aux personnes qui recherchent des cliniques pour avorter. Cette faille a déjà été pointée du doigt en 2018, mais une nouvelle enquête de Vice montre que le problème n'a toujours pas été complètement réglé.

5. Le directeur du Media Lab du MIT, Joi Ito, a démissionné après une enquête du New Yorker qui indiquait que son institut avait reçu des dons anonymes de la part de Jeffrey Epstein. Jeffrey Epstein aurait également servi d'intermédiaire entre Joi Ito et d'autres donateurs, donc Bill Gates.

6. Apple accuse Google de susciter de la "peur chez tous les utilisateurs d'iPhone pour indiquer que leur appareil a été exposé" à des menaces. Selon Apple, la faille était "très ciblée" et n'a "affecté qu'une dizaine de sites web".

7. L'Europe a testé un lanceur semi-réutilisable depuis Kourou. L'avion expérimental Eole, qui a décollé samedi, fait partie du projet Altair, qui devrait permettre de mettre en orbite des satellites grâce à des fusées lancées depuis un avion.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :