Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Apple dévoile l'Apple Watch Series 6 et l'Apple Watch SE, un modèle moins cher

Apple dévoile l'Apple Watch Series 6 et l'Apple Watch SE, un modèle moins cher
© Apple

C'est devenu en quelques années un produit phare d'Apple. Ce mardi 15 septembre, Apple a dévoilé, lors de son événement de rentrée, deux nouveaux modèles d'Apple Watch. Il y a d'abord l'Apple Watch Series 6, qui succède logiquement à la Series 5, sortie l'année dernière. Elle est disponible en bleu et en rouge et possède un écran plus facile à lire, 2,5 fois plus lumineux. La présentation de l'Apple Watch Series 6 s'est principalement concentrée sur ses fonctionnalités de santé, notamment la possibilité de mesurer le taux d'oxygène dans le sang. Elle sera vendue à partir de 529 euros.

Mais Apple a également dévoilé une autre version de sa montre connectée, l'Apple Watch SE, un modèle d'entrée de gamme qui concentre la plupart des fonctionnalités essentielles de l'Apple Watch avec un processeur moins puissant (celui de la Series 5), à un prix plus accessible, explique Apple. Elle possède notamment les capteurs de mouvement et de chute mais pas celui qui mesure l'oxygène dans le sang. Elle est vendue à partir de 299 euros. L'Apple Watch Series 3 reste quant à elle disponible à la vente pour 219 euros.

Apple

Apple lance également un mode famille, donnant la possibilité aux parents de suivre leurs enfants via leur Apple Watch, de savoir s'ils sont bien arrivés où ils doivent se rendre, ou encore de limiter le nombre de personnes avec qui ils peuvent communiquer.

Enfin, Apple annonce que — pour des raisons écologiques — l'adaptateur USB pour recharger sa montre sur secteur ne sera plus fourni.

Les deux nouveaux modèles d'Apple Watch seront disponibles ce vendredi.

Aux Etats-Unis et dans une autre poignée de pays, la sortie de ces nouvelles Apple Watch s'accompagne du lancement d'Apple Fitness+, un programme de cours de sport en vidéo par abonnement, intégré à l'appli Fitness d'Apple.

A lire aussi — Apple, Ikea et d'autres multinationales appellent l'UE à viser une baisse de 55% des émissions de gaz à effet de serre

Découvrir plus d'articles sur :