Publicité

Apple dévoile sa nouvelle gamme de Mac équipée de son processeur maison

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Apple dévoile sa nouvelle gamme de Mac équipée de son processeur maison
Craig Federighi, vice-président senior de l'ingénierie logicielle chez Apple, montre comment les Macs fonctionnant avec la puce M1 peuvent se rallumer comme l'iPhone. © Apple
Publicité

Apple vient de dévoiler les premiers ordinateurs qui fonctionneront grâce à ses nouveaux processeurs maison. Cette avancée, marquant le début d'une nouvelle ère pour le Mac, rendra les ordinateurs portables et de bureau du fabricant beaucoup plus semblables à l'iPhone. Apple a annoncé qu'un nouveau MacBook Air, un MacBook Pro de 13 pouces et un Mac Mini seront les premiers ordinateurs à embarquer cette nouvelle puce conçue dans la Silicon Valley.

Le groupe a également dévoilé la puce elle-même : M1, qui rejoint la famille des processeurs qu'Apple a fabriqués pour d'autres produits comme l'iPhone, l'iPad et l'Apple Watch. La firme a aussi montré comment les applications iPhone et iPad pourront fonctionner sur les ordinateurs portables équipés de sa nouvelle puce M1.

Le développement de ses propres puces pour le Mac est une étape cruciale qui donnera à Apple plus de contrôle et de flexibilité tant sur le cycle de lancement que sur les fonctionnalités qu'elle développe pour ses ordinateurs portables et de bureau. Il s'agit également d'une rupture par rapport à la relation de longue date qu'Apple entretient avec Intel.

Ce changement permet à Apple de rendre l'expérience logicielle du Mac plus cohérente avec celle de l'iPhone et de l'iPad puisque toutes les applications fonctionneront sur la même architecture.

Apple

L'entreprise a fait ces annonces lors d'un événement virtuel mardi 10 novembre, le troisième organisé au cours des trois derniers mois.

Voici un aperçu des principales annonces faites par Apple.

Apple a débuté par l'annonce de sa puce M1, son premier processeur pour le Mac.

Apple

Apple a dévoilé mardi sa puce M1, qui, selon la société, est la plus puissante jamais utilisée et le premier processeur conçu spécifiquement pour le Mac.

Avec M1, Apple a pu rassembler plusieurs technologies sur une seule puce, plutôt que d'utiliser plusieurs puces pour différentes fonctionnalités, comme la puissance de calcul, la sécurité et les graphismes. Cela comprend un processeur à huit cœurs qui se compose de quatre cœurs haute performance et de quatre cœurs haute efficacité. Selon Apple, l'un des principaux avantages que les utilisateurs peuvent attendre des Macs équipés de M1 est une plus grande autonomie de la batterie.

Comme les puces de la série A de l'iPhone, le M1 intègre également le moteur neural d'Apple, ce qui devrait améliorer les performances des tâches basées sur le machine learning.

À lire aussi — Voici comment Apple vous pousse à dépenser dans ses magasins

Elle a également dévoilé un nouveau MacBook Air qui fonctionnera sur le M1.

Apple

Le nouveau MacBook Air figure parmi les premiers produits qui seront alimentés par la puce M1. Selon Apple, l'un des principaux atouts de ce nouvel appareil est sa conception sans ventilateur — qui devrait le rendre totalement silencieux.

Apple a aussi donné davantage d'informations en ce qui concerne l'amélioration de la durée de vie et des performances de la batterie. L'ordinateur pourrait exporter un projet pour le web depuis iMovie trois fois plus vite que la génération précédente et exporter des photos depuis Lightroom jusqu'à deux fois plus vite. Il possède également la plus longue autonomie de batterie de tous les MacBook Air, indique Apple.

Comme la puce M1 est dotée du processeur de signal d'image d'Apple, nous devrions également voir des améliorations apportées à la webcam. Un point non négligeable alors que le télétravail continue de s'implanter du fait de la pandémie.

Le nouveau MacBook Air sera disponible à partir de 1 129 euros et sera lancé la semaine prochaine.

Un nouveau MacBook Pro de 13 pouces, également équipé de la puce M1, va faire son apparition.

Apple

Le nouveau MacBook Pro devrait être presque trois fois plus rapide que la génération précédente en termes de puissance de calcul, selon Apple, et offrirait des performances graphiques cinq fois supérieures.

Comme pour le MacBook Air, l'autonomie de la batterie est l'une des plus grandes améliorations apportées au MacBook Pro basé sur le M1. Apple affirme qu'il devrait durer jusqu'à 17 heures lorsqu'il navigue sur le web et 20 heures lorsqu'il lit des vidéos, soit une plus grande autonomie de batterie que tout autre Mac.

L'ordinateur dispose également de microphones de qualité studio comme son prédécesseur et du processeur de signal d'image d'Apple pour une meilleure vidéoconférence.

Il est disponible à partir de 1 449 euros et sera lancé la semaine prochaine.

Apple a également rafraîchi son Mac Mini avec la puce M1.

Apple

Le nouveau Mac Mini équipé du processeur M1 est trois fois plus rapide que le modèle précédent, indique Apple, et offre des performances 15 fois supérieures en ce qui concerne les capacités de machine learning.

Apple a donné quelques exemples de domaines dans lesquels vous bénéficierez de meilleures performances par rapport à l'ancien Mac Mini, tels que la compilation du code en Xcode trois fois plus rapide, une utilisation six fois plus rapide de Final Cut Pro, une résolution d'image jusqu'à 15 fois supérieure sur Pixelmator Pro .

Il sera disponible à partir de 799 euros et sera également lancé la semaine prochaine.

Big Sur, le prochain système d'exploitation sur Mac, sera lancé ce jeudi.

Apple

La mise à jour de MacOS Big Sur d'Apple, annoncée en juin, sera lancée ce jeudi 12 novembre. Cette mise à jour apporte plusieurs changements de conception qui rendent le logiciel Mac plus cohérent avec celui de l'iPhone et de l'iPad, en particulier dans les applications comme Safari et Messages.

Vous pouvez, par exemple, épingler des conversations en haut de l'application Messages comme vous le faites sur iPhone grâce à iOS 14 de l'iPhone. Safari bénéficie également d'améliorations telles qu'une page d'accueil personnalisable et une fonction de traduction similaire à celle proposée dans Google Chrome.

Big Sur est compatible à partir du MacBook Air 2013, de l'iMac 2014, l'iMac Pro 2017, le MacBook Pro fin 2013, le Mac Pro 2013, le MacBook 2015, et du Mac Mini 2014.

Dans l'ensemble, Apple a exposé sa vision de l'avenir du Mac, qui suit une trajectoire similaire à celle de l'iPhone.

Apple

Tout au long de la présentation, Apple a laissé entendre que l'avenir du Mac convergerait vers celui de l'iPhone.

Les Macs équipés du processeur M1, par exemple, peuvent rallumer leur écran de la même manière que l'iPhone. La firme a également montré comment les applications iPhone comme le jeu populaire "Among Us" et HBO Max pourront fonctionner sur des ordinateurs équipés de la puce M1.

La botte secrète d'Apple est son système sur puce personnalisé qui a donné à l'iPhone des performances saluées de toutes parts — tout en permettant à Apple de concevoir des fonctionnalités qui nécessitent que les éléments matériels et logiciels fonctionnent ensemble.

Aujourd'hui, c'est aussi le cas sur Mac.

Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider US

À lire aussi — James Bond : le studio aurait demandé 600M$ à Netflix et Apple pour sortir 'Mourir peut attendre' directement en streaming

Découvrir plus d'articles sur :