Apple dit que les droits de douane que Trump veut imposer à la Chine feraient grimper les prix des Apple Watch et AirPods

Getty Images/Drew Angerer

  • Apple est opposé aux droits de douane proposés par l'administration Trump sur 200 milliards de dollars de marchandises chinoises.
  • Les tarifs font actuellement l'objet d'une consultation publique.
  • Apple dit que les tarifs proposés "apparaissent comme une taxe sur le consommateur" et vont faire grimper les prix de plusieurs produits Apple, dont Apple Watch et AirPods.

Dans une lettre au gouvernement américain publiée vendredi, Apple a dit que les droits de douane sur 200 milliards de dollars de biens chinois proposés par l'administration Trump pourraient entraîner une hausse des prix de ses produits.

Apple y indique que les tarifs proposés "concerneraient une large gamme de produits Apple" ainsi que des matériaux utilisés par Apple pour fabriquer ses produits.

Parmi ces produits figurent Apple Watch et AirPods, deux gammes centrales de produits d'Apple. "Deuxièmement, parce que tous les droits de douane finissent par devenir une taxe pour les consommateurs américains, ils vont augmenter le coût des produits Apple sur lesquels nos clients comptent dans leur vie quotidienne ", écrit Apple dans la lettre.

Voici un tableau avec les produits grand public qu'Apple s'attend à voir affectés:

Règlements.gov

Dans sa lettre datée du 5 septembre, Apple dit:

"La liste tarifaire proposée couvre un large éventail de produits Apple et les produits utilisés dans nos activités aux États-Unis: Les produits de santé numérique et de connectivité sans fil d'Apple, dont Apple Watch, Apple Pencil et Air Pods; les outils informatiques Apple tels que MacMini; les adaptateurs, câbles et chargeurs Apple conçus pour l'efficacité et la sécurité; les composants conçus par Apple et les outils sur mesure pour les installations américaines de fabrication et de réparation de produits Apple; les équipements de test spécialisés pour les laboratoires américains de développement de produits Apple; les serveurs, disques durs et câbles pour les centres informatiques américains Apple qui soutiennent nos services mondiaux comme App Store"

Vendredi, le président Donald Trump a déclaré que les tarifs pourraient être mis en œuvre " très bientôt ", mais le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, a déclaré que le gouvernement évaluerait les commentaires du public — comme ceux d'Apple — avant de prendre une décision finale.

Les économistes soutiennent que les tarifs de Trump pourraient faire augmenter le coût des marchandises pour les entreprises et les consommateurs aux États-Unis, un point de vue qu'Apple partage dans la lettre non signée. Apple a également déclaré que les tarifs douaniers nuiraient à Apple par rapport à ses concurrents internationaux.

En outre, les tarifs proposés exigent du temps et des efforts pour les évaluer, a déclaré Tim Cook, DG d'Apple, lors de la dernière conférence téléphonique de résultats de l'entreprise.

"Selon nous, les tarifs douaniers se présentent comme une taxe sur le consommateur et se soldent par une croissance économique plus faible et peuvent parfois entraîner un risque important de conséquences imprévues", a dit Cook.

"Ceci dit, les relations commerciales et les accords que les États-Unis entretiennent avec d'autres grandes économies sont très complexes et il est clair que plusieurs d'entre eux ont besoin d'être modernisés, mais nous pensons que dans la grande majorité des cas, les tarifs douaniers ne sont pas la solution et nous encourageons donc en quelque sorte le dialogue, etc."

"Je ne peux pas prédire l'avenir, mais j'ai bon espoir que les pays s'en sortiront et nous espérons que les esprits calmes prévaudront", a-t-il poursuivi.

Un porte-parole Apple n'avait rien à ajouter à la lettre.

Les actions d'Apple ont chuté de plus de 1 % peu de temps après la publication de la lettre, mais sont restées stables dans les échanges après-Bourse.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Quelqu'un a mis vente sur eBay un prototype d'iPhone de 2006 — et les enchères ont dépassé les 13.000$

VIDEO: Voici pourquoi les sèche-mains des toilettes publiques ne sont pas forcément très hygiéniques