Publicité

Apple doit payer 10 millions d'euros à l'Italie pour avoir menti sur la résistance à l'eau des iPhone

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Apple doit payer 10 millions d'euros à l'Italie pour avoir menti sur la résistance à l'eau des iPhone
Apple n'a pas précisé que ses iPhone ne résistent à l'eau que "dans certaines conditions spécifiques". © Clément Roy/Unsplash
Publicité

Quand l'iPhone est mouillé, l'amende est salée. L'autorité italienne de la concurrence a annoncé lundi 30 novembre avoir infligé une amende de 10 millions d'euros (11,97 millions de dollars) à Apple pour des allégations commerciales trompeuses concernant la résistance à l'eau de plusieurs de ses modèles d'iPhone. Le géant américain de la technologie n'a pas précisé que cette caractéristique existait uniquement "dans certaines conditions spécifiques", soit par exemple lors de tests en laboratoire avec l'utilisation d'eau statique et pure, "et non dans des conditions normales d'utilisation", a souligné l'autorité.

Les modèles concernés sont les iPhone 8, iPhone 8 Plus, iPhone XR, iPhone XS, iPhone XS Max, iPhone 11, iPhone 11 pro et iPhone 11 pro Max. Par ailleurs, l'indication que la garantie des smartphones ne couvrait pas les dommages provoqués par des liquides a été jugée susceptible "d'induire les consommateurs en erreur" car elle ne contextualisait notamment pas "de manière adéquate les conditions et les limites" des affirmations concernant la résistance à l'eau des appareils concernés.

À lire aussi — Apple avertit les utilisateurs d'iPhone 12 que le chargeur MagSafe peut causer des problèmes

L'autorité italienne a en outre déclaré comme "pratique commerciale agressive" le refus d'Apple de fournir un service après-vente sous garantie pour ces modèles d'iPhone lorsqu'ils ont été endommagés par l'introduction de liquides.

En plus de l'amende de 10 millions d'euros infligée, Apple devra publier une partie de la décision sur son site internet apple.com. De quoi prévenir les futurs utilisateurs qu'il vaut mieux laisser son iPhone sur sa serviette à la plage.

À lire aussi — Le chef de la sécurité d'Apple inculpé pour avoir voulu échanger des iPads contre des permis de ports d'armes

Découvrir plus d'articles sur :