Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Apple estime que les chargeurs universels voulus par l'UE 'étouffent l'innovation'

Apple estime que les chargeurs universels voulus par l'UE 'étouffent l'innovation'
© Lucy Nicholson/Reuters

Apple se bat pour conserver son câble Lightning pour recharger les iPhone. La firme à la pomme s'oppose à l'Union européenne qui réclame la mise en place d'un chargeur standard, fonctionnant pour tous les smartphones, afin de réduire les déchets électroniques. La plupart des smartphones actuels utilisent un port USB-C, tandis que les plus anciens utilisent des ports micro-USB. La majorité des smartphones récents Samsung Galaxy, par exemple, se chargent avec un port USB-C.

Apple est la grande exception et a toujours produit des téléphones et des appareils qui ne fonctionnent qu'avec ses propres chargeurs. Le groupe a introduit la technologie Lightning en 2012, dans une mise à jour choc qui a obligé les clients réguliers de l'iPhone ou de l'iPad à acheter de nouveaux câbles et des accessoires compatibles. À l'époque, la conception plus fine du port a donné à Apple une plus grande liberté pour la conception de ses appareils.

51 000 tonnes de déchets électroniques par an

Apple a également réussi à contourner une loi demandant que tous les téléphones utilisent un seul type de port en proposant un adaptateur. Cette position a été perçue comme une autre manœuvre d'Apple visant à faire grimper les prix, contraignant les propriétaires d'iPhone et d'iPad à acheter de nouveaux chargeurs coûteux ne fonctionnant qu'avec les appareils Apple.

Les législateurs européens ont de nouveau attaqué Apple la semaine dernière, affirmant que les consommateurs qui jettent leurs vieux chargeurs obsolètes génèrent plus de 51 000 tonnes de déchets électroniques par an.

Dans une déclaration publiée jeudi 23 janvier, Apple a riposté : "Nous pensons qu'une réglementation qui imposerait une harmonisation des chargeurs de smartphones étoufferait l'innovation au lieu de l'encourager, et nuirait aux consommateurs en Europe et à l'économie dans son ensemble", a déclaré la société. Elle a également fait valoir qu'en rendant obsolètes les chargeurs déjà en circulation, l'UE créerait "un volume sans précédent de déchets électroniques".

Pourtant, le vent pourrait bien tourner pour les chargeurs Lightning. L'iPad Pro d'Apple a abandonné le Lightning pour l'USB-C, et des voix s'élèvent pour critiquer l'incohérence de l'écosystème matériel d'Apple, frustrant pour les clients.

Le Parlement européen n'était pas immédiatement disponible pour commenter les déclarations du géant californien de la tech quand il a été contacté par Business Insider.

Vous pouvez retrouver ici l'intégralité de la déclaration publiée par Apple (en anglais).

Version originale : Isobel Asher Hamilton/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :