REUTERS/Bobby Yip

Les dividendes ont atteint un niveau record l'an passé. C'est le constat dressé par Janus Henderson, dans son rapport publié lundi 18 février. Selon le gestionnaire d'actifs, ils ont progressé de 9,3% en 2018, à l'échelle mondiale, pour s'élever à 1370 milliards de dollars au total. Et ils devraient encore augmenter cette année, de 3,3% d'après les prévisions de la société britannique.  

L'an passé, les dividendes distribués aux actionnaires ont progressé "plus rapidement que prévu en fin d'année, les marchés émergents, le Japon et l'Amérique du Nord enregistrant de solides performances", souligne le rapport. A l'inverse, "l'Europe fût à la traîne". Les sociétés américaines ont notamment profité des réductions d'impôts qui ont dopé leurs bénéfices. Et "une normalisation des dividendes sur les secteurs bancaire, minier et pétrolier ont permis de générer une croissance rapide".

Au total, près de neuf entreprises sur dix ont augmenté leurs dividendes dans le monde en 2018. Parmi les plus généreuses avec leurs actionnaires, on retrouve notamment des sociétés pétrolières, mais aussi des groupes issus des secteurs bancaire, pharmaceutique et de la tech. Seule une entreprise française s'affiche parmi les sociétés qui ont versé le plus de dividendes.

Voici les 18 premiers groupes du classement réalisé par Janus Henderson pour l'année 2018, et les montants accordés à leurs actionnaires pour chacun d'entre eux :  

 18. Total (absent du classement en 2017) — 7,78 Mds$

Une station d'essence de Total, en Afrique du Sud, le 7 février 2019. REUTERS/Mike Hutchings

17. Wells Fargo (-1 place) — 7,92 Mds$

Le PDG de la banque américaine Wells Fargo, Tim Sloan. REUTERS/Aaron P. Bernstein

16. Pfizer (-1) — 7,97 Mds$

Le patron de Pfizer, Albert Bourla, entouré de l'équipe dirigeante du géant pharmaceutique, lors de la célébration des 75 ans de l'entreprise en Bourse, à New York. Facebook/Pfizer

15. Commonwealth Bank of Australia (-2) — 8,04 Mds$

Distributeurs automatiques de billets de la Commonwealth Bank of Australia (CBA) à Sydney, en Australie, le 3 mai 2018. REUTERS / Edgar Su

14. BP (stable) — 8,07 Mds$

Station d'essence BP, en Suisse, le 3 octobre 2017. REUTERS/Arnd Wiegmann

13. JPMorgan (+4) — 8,39 Mds$

Jamie Dimon, JPMorgan

Jamie Dimon, DG de JPMorgan. Wikimedia Commons/Steve Jurvetson

12. Chevron (stable) — 8,57 Mds$

11. Samsung (absent du classement en 2017) — 8,72 Mds$

Séoul, Corée du Sud, le 7 janvier 2019. REUTERS/Kim Hong-Ji

10. China Mobile Limited (-8) — 8,91 Mds$

9. Johnson & Johnson (+1) — 9,50 Mds$

8. Verizon (+1) — 9,77 Mds$

7. HSBC (stable) — 10,19 Mds$

Siège de HSBC à Hong Kong, le 6 septembre 2017. REUTERS/Bobby Yip

6. China Construction Bank (+2) — 10,57 Mds$

5. AT&T (+1) — 12,84 Mds$

4. Microsoft (+1) — 13,21 Mds$

Le patron de Microsoft, Satya Nadella au Forum économique mondial, à Davos, en Suisse, le 24 janvier 2019. REUTERS/Arnd Wiegmann

3. Exxon Mobil (stable) — 13,68 Mds$

REUTERS/Jim Young

2. Apple (+2) — 13,78 Mds$

REUTERS/Thomas Peter

1. Royal Dutch Shell (stable) — 15,65 Mds$

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Des vagues d'eau gelée se brisent comme des bouteilles de verre sur les bords du plus grand lac glacé du monde