Publicité

Apple n'est plus le 2e vendeur de téléphones au monde

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

© Getty Images
Publicité

Après des années de domination depuis le lancement de l'iPhone en 2007, Apple perd sa place de deuxième fournisseur mondial de smartphone au profit de Xiaomi. Le fabricant chinois est le deuxième vendeur sur la planète derrière Samsung, sur la base des expéditions mondiales au deuxième trimestre de 2021, selon un nouveau rapport de Canalys. L'entreprise chinoise s'est emparée de 17 % des parts de marché mondiales, d'après le cabinet d'études, juste derrière les 19 % de Samsung, mais devant les 14 % d'Apple.

Depuis plusieurs années, le marché du smartphone a atteint une maturité technologique. Les nouveaux modèles de grandes marques ne sont plus aussi révolutionnaires qu'avant pour les consommateurs. Ces derniers se tournent alors vers des fournisseurs avec des produits légèrement moins puissants que ceux de Samsung ou Apple, mais pour un coût plus abordable. Dans ce contexte, les fabricants chinois ont su proposer le meilleur rapport qualité/prix : d'abord Huawei, avant de subir les sanctions des États-Unis, puis Xiaomi.

À lire aussi — Quelles sont les marques de smartphones préférées par pays ?

Un éclatant succès dans les pays en développement

Deux autres marques, Oppo et Vivo, appartenant au même groupe chinois (BKK), complètent la liste des cinq premiers fournisseurs avec 10 % chacune de parts de marché. Les cinq entreprises ont toutes augmenté leurs expéditions d'une année sur l'autre, mais ce qui est remarquable, c'est à quel point Xiaomi a réussi à renforcer son volume — il a expédié 83 % de téléphones de plus qu'au deuxième trimestre 2020, alors que Samsung a augmenté ses expéditions de 15 % et Apple de seulement 1 %.

Ben Stanton, directeur de recherche chez Canalys, indique dans le rapport que " Xiaomi développe rapidement ses activités à l'étranger. Par exemple, ses expéditions ont augmenté de plus de 300% en Amérique latine, de 150% en Afrique et de 50% en Europe occidentale". Le spécialiste ajoute que le groupe "transforme maintenant son modèle commercial de challenger en opérateur historique, avec des initiatives telles que la consolidation des partenaires de distribution et une gestion plus prudente des stocks plus anciens".

Entre le procès qui l'oppose à Epic Games pour abus de position dominante sur l'AppStore et cette relégation à la troisième place, c'est la fin d'une ère pour la marque fondée par Steve Jobs.

À lire aussi — iPhone : quel modèle acheter en 2021 selon votre budget

Découvrir plus d'articles sur :