La couronne du roi de la Bourse vacille. Devenue début août la première entreprise à atteindre 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, Apple a perdu momentanément ce titre après la publication de résultats mitigés pour le dernier trimestre de son exercice fiscal décalé 2018.

Dans les échanges avant-Bourse vendredi, le cours de l'action a chuté de plus de 6% à 208,50 dollars, effaçant 67 milliards de dollars de la valeur de l'entreprise, qui est ainsi tombée sous le seuil des 1000 milliards de dollars, a relevé Reuters.

Si Apple a publié un bénéfice par action et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes, les investisseurs ont sanctionné la firme de Cupertino parce que ses ventes d'iPhone étaient inférieures aux attentes, ses prévisions de Noël conservatrices et parce qu'Apple a annoncé qu'il ne comptait plus divulguer le détail des ventes unitaires de ses produits. 

L'action Apple s'est reprise après l'ouverture de Wall Street, pour s'échanger autour de 209,2 dollars (en baisse de -5,8%) à 10h, heure de New York, 15h, heure à Paris. 

Au même moment, les actions des géants de la tech s'échangeaient à: 

  • Microsoft : +0,38%
  • Alphabet: -0,45%
  • Facebook -0,32%
  • Amazon: +0,80%

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 10 risques qui planent sur la survie de l'humanité dans les 50 prochaines années — d'une guerre nucléaire aux supervolcans

VIDEO: Cette tente pour voiture devrait permettre de protéger votre véhicule des aléas météorologiques — elle fait aussi office de parasol