Apple poursuit l'Union européenne... et les 6 autres choses à savoir dans la tech

Le directeur général d'Apple Tim Cook lors de la présentation des nouveaux iPhone 11, à Cupertino, en Californie, le 10 septembre 2019. REUTERS/Stephen Lam

Bonjour ! Voici les 7 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce mardi 17 septembre 2019.

1. Apple intente ce mardi une action en justice contre une décision fiscale de l'Union européenne. La marque à la pomme s'oppose à la condamnation de la Commission européenne lui imposant de payer 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts en Irlande.

2. Amazon nie avoir modifié ses algorithmes de recherche pour favoriser ses propres produits. Des modifications auraient permis aux produits du groupe de Jeff Bezos de se voir accorder la meilleure note, selon le Wall Street Journal.  

3. WeWork serait enclin à retarder son introduction en Bourse. La startup de coworking n'entamera pas sa série de rencontres avec des investisseurs potentiels cette semaine, comme il était prévu, et devrait repousser son IPO à octobre, voire plus tard.

4. Des détails sur le futur smartphone de Huawei continuent de fuir, et il ressemble à un appareil incroyable. Mais cela n'intéresse guère les Chinois, dans la mesure où les prochains Mate 30 du géant chinois n'auront pas accès à la boutique Google Play Store et ne pourront pas installer leurs applications habituelles. 

5. Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones. L'Union européenne va injecter 9,7 milliards d'euros supplémentaires pour développer le programme dans les prochaines années.

6. Les plus grands investisseurs du premier Vision Fund de 100 milliards de dollars de  SoftBank reconsidéreraient leurs investissements dans le deuxième fonds du groupe japonais après les déceptions Uber et WeWork. Le premier fonds aurait perdu 600 millions de dollars sur sa participation dans Uber et les investisseurs se préparent à une forte baisse de la valorisation de WeWork. 

7. Elon Musk aurait suggéré que Tesla devrait ressembler davantage à Amazon pour améliorer son système de distribution. Le fabricant de voitures électriques modifiera son système de livraison au prochain trimestre afin de réduire le nombre de véhicules stationnés dans son usine de Fremont, en Californie.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Congés, fêtes, voitures... Les avantages des employés d'Airbnb, Netflix, Tesla et des autres dans la Silicon Valley

Pourquoi les astronautes de la NASA portent des combinaisons blanches