Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Apple provoque la colère de Spotify avec son offre Apple One à prix avantageux

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Apple provoque la colère de Spotify avec son offre Apple One à prix avantageux
Apple One permet d'accéder à Apple Music, Apple Arcade et Apple TV+ avec un seul abonnement. © Apple

Apple passe la vitesse supérieure dans le domaine des services par abonnement, et cela provoque la colère d'un de ses concurrents. Ce mardi 15 septembre, lors de sa traditionnelle keynote de rentrée, où il a notamment dévoilé deux nouvelles Apple Watch et deux nouveaux iPad, le géant de la tech a également annoncé le lancement d'Apple One, une offre d'abonnement groupé à plusieurs services. Pour 14,95 euros par mois, il permet d'accéder à Apple Music, Apple TV+, Apple Arcade et offre 50 Go d'espace de stockage iCloud. Un abonnement Famille à 19,95 euros permet de partager les services entre six comptes, et donne 200 Go d'espace iCloud.

Selon Apple, l'abonnement individuel permet d'économiser six euros par mois tandis que l'abonnement famille permet d'en économiser huit. Les deux formules seront lancées plus tard cet automne. Dans certains pays, dont les Etats-Unis, une troisième formule, à 29,95 dollars par mois, offre également l'accès à Apple News+, le kiosque de presse en ligne, et à Apple Fitness+, le nouveau service de cours de sport en vidéo.

L'objectif pour Apple est d'attirer toujours plus d'abonnés vers ses services, qui prennent une place de plus en plus importante dans la stratégie de l'entreprise. Ils constituent en effet un relais de croissance important alors que les utilisateurs d'iPhone renouvellent de moins en moins souvent leurs appareils, et permettent de fidéliser les clients au sein de l'écosystème Apple.

Spotify interpelle les autorités de la concurrence

Mais pour Spotify, un des concurrents d'Apple sur le marché du streaming musical, ces nouvelles offres ne sont qu'un moyen de plus de favoriser ses services maison par rapport aux autres. "Une fois de plus, Apple utilise sa position dominante et ses pratiques déloyales pour désavantager ses concurrents et priver les consommateurs en favorisant ses propres services", écrit l'entreprise suédoise dans un communiqué repris par Business Insider US.

"Nous appelons les autorités de la concurrence à agir de toute urgence pour restreindre le comportement anticoncurrentiel d'Apple qui, s'il n'est pas contrôlé, causera un préjudice irréparable à la communauté des développeurs et menacera nos libertés collectives d'écouter, d'apprendre, de créer et de nous connecter", ajoute Spotify.

Ce n'est qu'un épisode de plus dans le conflit qui oppose les deux entreprises. En 2019, Spotify a déposé une plainte devant la Commission européenne, accusant Apple d'abuser de sa position dominante, étant à la fois distributeur d'applications à travers son App Store et éditeur de services en proposant Apple Music.

Le principal point d'achoppement porte sur la commission de 30% prélevée par Apple pour chaque abonnement souscrit au sein d'une appli sur iPhone (une commission qui n'est plus "que" de 15% à partir de la deuxième année d'abonnement), qui désavantagerait de fait Spotify par rapport à Apple Music.

La plainte a poussé Bruxelles a ouvrir une enquête sur le sujet en juin dernier. C'est également cette commission qui est au cœur de la bataille juridique qui oppose Apple à Epic Games, l'éditeur de "Fortnite".

À lire aussi — Cette fonction de l'Apple Watch Séries 6 pourrait sauver la vie de ceux atteints de Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :