Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Apple accepte de travailler avec Facebook et Google pour nous protéger d’intelligences artificielles malveillantes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Apple accepte de travailler avec Facebook et Google pour nous protéger d’intelligences artificielles malveillantes
© REUTERS/Toru Hanai

Apple rejoint finalement le groupe de recherche baptisé "partenariat pour l'intelligence artificielle (IA)" qui doit définir les bonnes pratiques dans ce domaine en plein essor, aux côtés de Google, Facebook, Amazon, IBM et Microsoft.

L'un des objectifs de ce groupe sera de s'assurer que les technologies d'IA soient développées en toute sécurité et selon une bonne éthique. Certains, notamment le célèbre physicien Stephen Hawking, le patron de Tesla Elon Musk ou encore Bill Gates, ont qualifié l'IA d'énorme menace pour l'humanité.

Ils craignent que les technologies basées sur l'IA finissent par détruire l'espèce humaine, après l'avoir surpassée.

Ce partenariat pour l'IA a été officiellement lancé en septembre 2016, mais Apple avait initialement refusé d'y participer.

Apple sera un membre fondateur du groupe de recherche et s'en réjouit par la voix de Tom Gruber, responsable du développement avancé de Siri — l'assistant virtuel d'Apple:

"Nous pensons que cela sera bénéfique pour Apple, nos clients et notre secteur de jouer un rôle actif dans le développement de l'IA. Nous sommes impatients de collaborer avec le groupe pour aider à amener des discussions sur comment faire avancer le domaine de l'IA tout en protégeant la vie privée et la sécurité des consommateurs."

Le géant Apple a récemment racheté plusieurs startups spécialisées en IA et a recruté en octobre 2016 le professeur Ruslan Salakhutdinov, un des chercheurs les plus renommés dans le domaine.

Voici les membres qui composent le conseil d'administration de ce partenariat pour l'IA:

  • Dario Amodei (OpenAI)
  • Subbarao Kambhampati (Association for the Advancement of Artificial Intelligence & ASU)
  • Deirdre Mulligan (UC Berkeley)
  • Carol Rose (American Civil Liberties Union)
  • Eric Sears (MacArthur Foundation)
  • Jason Furman (Peterson Institute of International Economics)
  • Greg Corrado (Google/DeepMind)
  • Tom Gruber (Apple)
  • Ralf Herbrich (Amazon)
  • Eric Horvitz (Microsoft)
  • Yann Lecun (Facebook)
  • Et Francesca Rossi (IBM).

Le conseil d'administration se réunira pour la première fois le 3 février prochain à San Francisco (Etats-Unis). Le groupe annoncera ensuite son programme initial de recherche et d'activités.

Découvrir plus d'articles sur :