Apple TV+ coûtera seulement 4,99€ mais il y a une bonne raison derrière ce prix cassé

Tim Cook, le DG d'Apple, lors de la keynote du 10 septembre 2019. REUTERS/Stephen Lam

Apple l'a annoncé hier lors de sa keynote de rentrée : le géant de Cupertino lancera son service de streaming vidéo par abonnement AppleTV+ le 1er novembre, dans plus de 100 pays, dont la France, au prix de 4,99 euros par mois. Il s'agit d'un abonnement unique pour toute la famille — pour six personnes précise Apple. Mais on ne sait pas encore combien d'écrans en simultané peuvent être utilisés. Le service sera même gratuit pendant un an pour tout achat d'un iPhone, iPad ou d'un Mac. Mais ne vous méprenez pas.

Si Apple casse les prix pour défier Netflix sur son propre marché, dont le premier abonnement est à 7,99 euros pour un seul écran, il y a une raison toute simple : Apple aura au départ une offre limitée. Au lancement, neuf programmes seulement seront disponibles : "See", "The Morning Show", "Dickinson", "For All Mankind", "Helpsters", "Snoopy dans l’espace", "Le secret de la plume", "The Elephant Queen" et une série d'entretiens exclusifs animée par Oprah Winfrey.

En face, Netflix, Amazon Prime Video mais aussi le futur Disney+. disposent de centaines voire de milliers de séries, films documentaires et films d'animations. Ce sont à la fois des contenus originaux, produits spécialement pour ces plateformes, mais aussi des programmes achetés à d'autres ayants-droits.

A lire aussi — Les abonnés SFR auront désormais accès depuis leur box à Amazon Prime Video, le service de streaming rival de Netflix

Apple n'est donc pas un réel rival de Netflix, en tout cas frontalement. L'entreprise américaine dépenserait 2 milliards de dollars au début, loin de l'investissement de Netflix. Ce dernier, qui compte près de 150 millions d'abonnés dans le monde, dont 5 millions environ en France. Netflix a engagé 8 milliards de dollars en 2019 pour ses propres contenus.

Au lancement, les trois premiers épisodes de la plupart des séries Apple TV+ seront mis en ligne, suivis d’un nouvel épisode chaque semaine, tandis que d’autres séries seront accessibles en intégralité. Cette stratégie de distribution vise à écouler dans le temps ses programmes, et conserver ses nouveaux abonnés qui ne pourront pas consommer d'un coup les contenus et de risquer de partir. A défaut de rivaliser sur le volume de contenus, Apple mise donc sur la qualité et sur le prix pour séduire des usagers qui ont désormais un choix multiple de plateformes SVOD et ne pourront pas s'abonner à toutes, sous peine de faire exploser leur panier mensuel moyen.

La nouvelle application Apple TV+ sera disponible sur iPhone, iPad, Apple TV et iPod touch et prochainement sur Mac avec macOS Catalina, et intégré dans la nouvelle application Apple TV, aux côtés d'autres services comme Amazon Prime Video ou Hulu et de chaînes gratuites et payantes. Apple TV est aussi disponible sur certaines smart TV Samsung, et ultérieurement sur les plateformes Amazon Fire TV, LG, Roku, Sony et VIZIO. Les clients peuvent également s’inscrire sur le site web tv.apple.com

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ce que vous pourrez voir sur Salto, la plateforme de TF1, France TV et M6

VIDEO: Le roller derby est un des sports qui se développe le plus rapidement dans le monde — voici comment on y joue