Publicité

Après Amazon, Jeff Bezos espère coloniser le système solaire avec sa société Blue Origin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Après Amazon, Jeff Bezos espère coloniser le système solaire avec sa société Blue Origin
Le patron d'Amazon, Jeff Bezos. © SAUL LOEB/AFP via Getty Images
Publicité

Jeff Bezos a annoncé mardi 2 février qu'il allait consacrer plus de temps à sa société de fusées Blue Origin quand il aura quitté son poste de DG d'Amazon dans le courant de l'année. Dans une lettre aux employés d'Amazon, Jeff Bezos a déclaré qu'en tant que président exécutif d'Amazon, il "restera engagé dans les initiatives importantes d'Amazon mais aura également le temps et l'énergie nécessaires pour se concentrer" sur des projets tels que Blue Origin, le Washington Post, son fonds Day 1 et le Bezos Earth Fund.

L'homme d'affaires sera donc davantage impliqué dans l'objectif déclaré de Blue Origin de transformer les voyages dans l'espace. Il veut continuer à construire plus de fusées et de moteurs pour lancer des personnes et d'autres charges utiles au-delà de l'orbite terrestre, et pour coloniser à terme le système solaire. "Nous nous sommes engagés à construire une route vers l'espace afin que nos enfants puissent construire l'avenir", affirme la société sur son site web.

À lire aussi — Voici un aperçu des somptueuses propriétés immobilières de Jeff Bezos aux États-Unis

Qu'est-ce que Blue Origin ?

Blue Origin est un fabricant américain de produits aérospatiaux et une société de vols spatiaux dont le siège est à Kent, dans l'État de Washington. Elle appartient à Jeff Bezos et est actuellement dirigée par son PDG, Bob Smith.

Jeff Bezos a fondé Blue Origin en 2000, et déclare que c'est son "travail le plus important"

Jeff Bezos, la deuxième personne la plus riche du monde, a fondé Blue Origin en septembre 2000, dans le but de rendre les voyages spatiaux peu coûteux, fréquents et plus accessibles, grâce à des systèmes de lancement réutilisables.

Jeff Bezos, ici en 2019.  MARK RALSTON/AFP via Getty Images

Dans une interview accordée à Axel Springer en 2018, Jeff Bezos a déclaré que la société de vols spatiaux était son "travail le plus important", plus important qu'Amazon. "Je poursuis ce travail parce que je crois que si nous ne le faisons pas, nous finirons par aboutir à une civilisation immobile, ce que je trouve très démoralisant", a-t-il déclaré.

La passion du milliardaire pour sa compagnie de voyages spatiaux remonte à son enfance. Dave Mosher, d'Insider, a rapporté en 2018 que Jeff Bezos a passé les étés de son enfance dans le grand ranch de ses grands-parents, dans le sud du Texas, à s'initier aux machines. Il se rendait également à la bibliothèque locale pour lire des romans de science-fiction sur l'exploration spatiale. La devise de Blue Origin est "Gradatim Ferociter", qui signifie "pas à pas, avec férocité" en latin. Jeff Bezos utilise souvent ce hashtag dans ses posts Instagram sur la société.

Ce que Blue Origin va faire ensuite

Blue Origin a une foule de projets en cours. En décembre, la NASA a donné son feu vert à Blue Origin pour de futures missions d'observation de la Terre, des expéditions planétaires et des lancements de satellites avec sa fusée New Glenn, ce qui rapproche l'entreprise spatiale des étoiles.

En mai, Blue Origin a reçu un milliard de dollars de la NASA pour produire les premières conceptions d'un système d'atterrissage pour la mission Artemis 3, qui vise à faire atterrir des humains sur la Lune en 2024.

Blue Origin est en compétition avec SpaceX d'Elon Musk et Dynetics, basé en Alabama, pour faire atterrir les astronautes de la NASA sur la lune en 2024. Jeff Bezos a déclaré dans un post Instagram en décembre que la société pourrait éventuellement y emmener la première femme.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — 13 infos que vous ne connaissiez probablement pas sur Jeff Bezos

Découvrir plus d'articles sur :