Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Après les chocolats, découvrez les glaces Ferrero Rocher et Raffaello

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Après les chocolats, découvrez les glaces Ferrero Rocher et Raffaello
Le groupe italien Ferrero propose dès le mois de février 2021 des glaces vendues sous les marques Raffaello et Ferrero Rocher. © Ferrero France

Plus rien n'arrête Ferrero : après l'offensive sur les biscuits, c'est maintenant au tour des glaces. Le groupe italien vient en effet d'annoncer la sortie de deux nouveautés en France : des bâtonnets glacés Raffaello et Ferrero Rocher qui vont arriver progressivement dans les rayons des supermarchés dans le courant du mois de février. Vendues par 4, ces glaces seront commercialisées au prix conseillé de 3,89 euros le paquet. Le bâtonnet Raffaello sera fidèle à la confiserie d'origine : une glace à la noix de coco enrobée de coco râpée et d'éclats d'amande.

Pour les bâtonnets Ferrero Rocher, ils contiendront une glace à la noisette enrobée d'un chocolat au lait aux éclats de noisettes, symbole là aussi de la confiserie Ferrero Rocher. Outre cette version "classique", la marque italienne proposera une glace "dark", avec du chocolat noir cette fois-ci. Les trois glaces auront une forme arrondie. Ferrero espère ainsi attirer les amateurs de ses confiseries pour qu'ils se laissent tenter par la fidèle version glacée de ses produits phare.

À lire aussi — Fatburger, la chaîne de fast-food américaine aux burgers à 2 000 calories, arrive en France

Un marché de 1,2 milliard d'euros en France

​Le groupe italien lance au même moment ces nouveaux produits dans cinq pays européens. Outre la France, on pourra également trouver les glaces Raffaello et Ferrero Rocher en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Autriche. Dans l'Hexagone, le marché des glaces représenterait aujourd'hui 1,2 milliards d'euros, selon les données de l'institut Nielsen — et le segment des bâtonnets glacés plus de 370 millions d'euros, en croissance ces dernières années. Ferrero continue donc sa stratégie de diversification avec le lancement de ces nouvelles glaces, même si ce n'est pas la première initiative sur le sujet en France : en 2018, les glaces Kinder avait déjà été proposées, notamment en reprenant les codes des confiseries au chocolat Kinder Bueno.

Le groupe italien continue donc son déploiement sur ce segment. "Nous espérons que ces innovations séduiront nos consommateurs avec le même enthousiasme que celui suscité par le lancement des biscuits", assure ainsi Frédéric Coti, Directeur des projets de transformation chez Ferrero France. Déjà présent sur sept marchés (tartinables, barres chocolatées, pâtisseries, confiserie, etc.), le groupe italien s'est beaucoup développé en France ces derniers années sur le segment plus spécifique des biscuits, avec différents lancements de produits.

Ferrero a envahi le marché des biscuits avec ses Nutella biscuits, Kinder Cards ou Kinder Happy Hippo

En 2016, Ferrero a racheté le groupe Delacre, propriétaire des marques Delichoc ou Team Time, permettant de commencer à s'implanter sur le marché français. La même année, le groupe italien a lancé les Nutella B-Ready, qui ont immédiatement connu de fortes ventes. Début 2019, les Nutella biscuits sont arrivés, se classant directement dans le top 10 des meilleurs innovations du semestre. En mars dernier, juste avant le premier confinement, c'était au tour des biscuits Kinder Cards.

Et plus récemment, en janvier 2021, Ferrero a annoncé la distribution de ses Kinder Happy Hippo en France, mais également d'un nouveau biscuit aux céréales appelé Kinder CereAlé, et destiné à concurrencer les fameux Belvita de Lu. Avec ses marques puissantes et très connues par les consommateurs, Ferrero compte bien devenir à terme leader du marché des biscuits qui représente 2,2 milliards d'euros pour la France, le plus important d'Europe. Reste à voir si les glaces du groupe italien vont rencontrer le même succès.

À lire aussi — Nutella, Tic Tac... Voici Giovanni Ferrero, le milliardaire qui a bâti une fortune de 32 Mds$ grâce aux confiseries

Découvrir plus d'articles sur :