La jeune star des vidéos ASMR, Makenna Kelly. YouTube

L'ASMR, en anglais Autonomous Sensory Meridian Response, que l'on peut traduire en français comme Réponse automatique des méridiens sensoriels, fait référence à un phénomène où des sons doux comme les murmures ou les tapotements déclenchent un effet de fourmillement ou de détente chez l'auditeur. C'est devenu une vraie tendance sur YouTube, qui héberge quelque 45 millions de vidéos ASMR. La rappeuse Cardi B s'est lancée dans cette pratique avec sa propre vidéo ASMR, de même que Michelob Light a utilisé l'ASMR pour son annonce de la Super Bowl.

Mais, comme l'a signalé Wired UK, il y a une facette non négligeable de l'ASMR : des enfants d'à peine 5 ans font leurs propres vidéos et gagnent beaucoup d'argent avec. Wired s'est entretenu avec Makenna Kelly, 13 ans, qui réalise des vidéos ASMR pour les 1,3 million d'abonnés de sa chaîne "Life with MaK". Dans certaines de ses vidéos les plus vues, Makenna mange des nouilles instantanées et glisse des pinceaux de maquillage sur un microphone. Dans une de ses récentes vidéos, elle "mange" une chaussure Gucci.

Le service de suivi des statistiques sur YouTube SocialBlade, estime que le canal "Life With MaK" peut générer plus 1000 dollars en revenus publicitaires en une seule journée. Cela la place sur un pied d'égalité avec ASMR Darling, le plus grand nom dans le domaine de l'ASMR, avec 2,2 millions d'abonnés. ASMR Darling perçoit aujourd'hui environ 1000 dollars par jour, rapporte Wired, ce qui correspond à peu près aux chiffres de SocialBlade.

En plus des revenus de YouTube, Wired a rapporté que Makenna gagne aussi de l'argent sur sa chaîne avec les demandes spéciales que les téléspectateurs payent en plus. Par exemple, Makenna a reçu 50 dollars de plus d'un particulier pour des vidéos ASMR de 10 minutes dans lesquelles elle mâchait des morceaux entiers de miel en rayons. La vidéo a été visionnée 12 millions de fois.

Cela soulève de toute évidence des enjeux de protection de l'enfance, d'autant plus qu'il suffit de chercher "enfant" et "ASMR" pour trouver ces chaînes. YouTube assure qu'il accordait la priorité à la sécurité de ces enfants, allant jusqu'à désactiver des chaînes. 

Claire Lilley, responsable de la politique de sécurité des enfants sur YouTube, a déclaré à Wired : "Nous croyons que la technologie offre de grandes possibilités aux jeunes d'exprimer leur créativité et d'accéder à des informations utiles, mais nous savons aussi que nous avons la responsabilité de protéger les jeunes créateurs et leurs familles et de tenir compte de l'impact potentiel des nouvelles tendances sur eux. Nous avons travaillé avec des experts pour mettre à jour nos lignes directrices d'application de la loi à l'intention des réviseurs afin de supprimer les vidéos de l'ASMR mettant en vedette des mineurs se livrant à des actes de nature plus intime ou inappropriée. Nous travaillons en collaboration avec des experts pour nous assurer que nous protégeons les jeunes créateurs tout en permettant un contenu ASMR qui relie les créateurs et les téléspectateurs de manière positive."

Les porte-paroles de Makenna et YouTube n'ont pas répondu à notre demande d'informations complémentaires.

Lire l'article complet sur Wired.

Version originale : Meira Gebel/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 10 jeux Nintendo les plus vendus sur Switch

VIDEO: Voici comment savoir si vous êtes malade ou allergique