'Astérix et Obélix', 'Les Profs'... 12 bandes dessinées francophones cultes adaptées en films

"Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre", d'Alain Chabat. Pathé

Si Outre-Atlantique, les studios de production surfent aisément sur la vague des super-héros avec les adaptations des comics de chez Marvel ou DC, le public francophone n'est pas en reste. Certaines adaptations cinématographiques de bandes dessinées qui ont rythmé notre enfance ont connu un véritable succès, comme "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre". Vous ne les avez peut-être pas lues, mais vous aurez sans doute entendu parler de ces BD : Boule et son malicieux chien Bill, le cow-boy qui tire plus vite que son ombre Lucky Luke, l'affreux vizir Iznogoud qui se voulait calife à la place du calife ou encore le turbulent petit Nicolas.

Qu'ils soient Belges ou Français, ces personnages ne prennent pas une ride et ont même connu un écho sur plusieurs générations. Au fils des années, les réalisateurs français les ont fait quitté leurs pages en 2D pour être incarnés par des acteurs en chair et en os sur grand écran. Certaines de ces adaptations ont connu un succès retentissant et ont battus des records d'affluence en France, quand d'autres n'ont pas tellement réussi à susciter l'engouement du public. Voici une sélection d'adaptations de bandes dessinées cultes au cinéma, de celle qui a eu le moins de succès à la plus incontournable.

12. 'Les aventures de Spirou et Fantasio' (2018)— 237 846 d'entrées

"Les aventures de Spirou et Fantasio" d'Alexandre Coffre. Sony Pictures Releasing France / Euro Video.

Les aventures des reporters intrépides, Spirou (Thomas Solivérès) et Fantasio (Alex Lutz) ont peiné à remporter le coeur du public. Le film d'Alexandre Coffre a souffert d'un scénario trop éloigné de la BD franco-belge pour certains fans, notamment en ce qui concerne le personnage de Spirou. Ceux-ci ont pu se consoler en y retrouvant les personnages de Spip l'écureuil, fidèle compagnon de Spirou, Seccotine (Géraldine Nakache) la rivale de Fantasio et l'infâme Zorglub (Ramzy Bedia). La comédie familiale reste tout de même divertissante et passe la barre des 200 000 entrées en salles. 

11. 'Gaston Lagaffe' (2018) — 536 810 d'entrées

"Gaston Lagaffe" de Pierre-François Martin-Laval. UGC Distribution / Arnaud Borrel.

Le film de Pierre-François Martin-Laval, adapté de l'oeuvre originale d'André Franquin, met en scène l'éternel gaffeur au grand coeur, Gaston Lagaffe (Théo Fernandez). En stage au Peticoin, le bricoleur malchanceux va enchaîner les inventions loufoques, au grand damne de son patron, Prunelle (Pierre-François Martin-Laval). Au casting, on retrouve Jérôme Commandeur dans le rôle de Monsieur de Mesmaeker ou encore Alisson Wheeler dans celui de Mademoiselle Jeanne. Si les gags du personnage sont bien présents à l'écran, le public lui, reste mitigé. Dans un interview au magazine belge L'Avenir, Isabelle Franquin, la fille du dessinateur de l'oeuvre, qualifiera l'adaptation de "désastre". Le film passe quand même la barre des 500 000 entrées en salles. 

10. 'L’élève Ducobu' (2011) — 1 492 184 d'entrées

"L'élève Ducobu" de Philippe de Chauveron. UGC Distribution/ Thibault Grabherr et Anouchka de Williencourt.

L'élève de plus turbulent de l'école Saint-Potache est de retour dans cette comédie de Philippe de Chauveron. Ducobu (Vincent Claude) va devoir échapper au pensionnat mais se verra confronter à la résistance de son professeur Mr Latouche (Elie Semoun) et de la première de sa classe, Léonie (Juliette Chappey). Plus d'un million de curieux se sont laissés tentés par cette adaptation de la BD de Zidrou et Godi.

9. 'Lucky Luke' (2009) — 1 865 726 d'entrées 

"Lucky Luke" de James Huth. UGC Distribution / Christine Tamalet.

James Huth adapte ici la célèbre histoire de "l'homme qui tire plus vite que son ombre". Dans ce western, Lucky Luke (Jean Dujardin) va croiser la route de Billy the Kid (Michael Youn), Calamity Jane (Sylvie Testud), Pat Poker (Daniel Prévost) ou encore Belle (Alexandra Lamy). Si la comédie peut se targuer d'un joli casting, les critiques là encore sont très mitigées. 

8. 'Les Daltons' (2004) — 1 955 836 d'entrées

"Les Daltons" de Philippe Haïm. UGC Images / UFD / Laurent Pons.

Les pires bandits du Far West ont eux aussi eu droit à leur adaptation. Philippe Haïm met en scène Joe (Eric judor), Averell (Ramzy Bedia), Jack (Saïd Serrari) et William (Romain Berger) dans cette comédie loufoque. Bien que porté par le duo d'Eric et Ramzy le film ne dépassera pas les 2 millions d'entrées en salle. 

7. 'Boule et Bill' (2013) —2 007 296 d'entrées 

"Boule et Bill" d'Alexandre Charlot et Franck Magnier. Studio Canal / LGM / Bruno Calvo.

Les aventures du jeune Boule (Charles Crombez) et de son chien Bill reste un classique de la BD. L'adaptation de la BD belge, créée par Jean Roba, est portée par Franck Dubosc et Marina Foïs. Le film enregistre un score de plus de 2 millions d'entrées en salle. 

6. 'Iznogoud' (2005) —2 544 546 d'entrées 

"Iznogoud" de Patrick Braoudé. TFM Distribution

Le vizir qui veut devenir Calife à la place du Calife (Jacques Villeret) a lui aussi eu droit à son adaptation. Iznogoud (Michael Youn) est mauvais et prêt à tout pour avoir ce qu'il désire. À Monaco, l'adaptation de Patrick Braoudé a reçu le prix du Forum international cinéma et littérature pour le meilleur producteur d'une adaptation littéraire. Mais il a également reçu pas moins de 4 Gérard dont celui du plus mauvais réalisateur et du plus mauvais acteur pour Michaël Youn.

5. 'Sur la piste du Marsupilami' (2012) — 5 304 366 d'entrées en salles 

"Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat. Chez Wam – Nicolas Guiraud

Alain Chabat, Jamel Debbouze et Fred Testot se retrouvent à la poursuite de la célèbre créature de Palombie. Le mythique Marsupilami, tout en image de synthèse, a généré plus de 5 millions d'entrées pour le film. 

4. 'Les profs' (2013) —3 957 176 d'entrées

"Les Profs" de Pierre-François Martin-Laval. UGC Distribution / Arnaud Borrel

Ils ont les pires élèves mais ce sont aussi les pires profs. Au lycée Jules Ferry, la prof d'anglais (Isabelle Nanty), le prof d'histoire, Monsieur Polochon (Pierre-François Martin-Laval) ou encore Cutiro (Christian Clavier) se retrouvent face à l'insupportable élève Boulard (Kev Adams) dans cette comédie signée Pierre-François Martin-Laval. On retrouve l'humour potache de la BD, pour le meilleur et pour le pire. 

3. 'Le petit Nicolas' (2009) — 5 520 562 d'entrées en salles 

"Le petit Nicolas" de Laurent Tirard. Wild Bunch Distribution

"Le petit Nicolas" était une bande dessinée avant de prendre la forme des courts textes illustrés que l'on connaît aujourd'hui. Et les fans étaient au rendez-vous de cette adaptation signée Laurent Tirard. Nicolas (Maxime Godart) pense que ses parents, joués par Valérie Lemercier et Kad Merad, attendent un heureux évènement. C'est tout le monde du petit bonhomme qui pourrait être chamboulé... Une jolie histoire qui a été nominée en 2010 pour le César de la meilleure adaptation. 

2. 'Astérix aux Jeux olympiques' (2008) — 6 817 803 d'entrées en salles 

"Astérix aux Jeux olympiques" de Thomas Langmann et Frédéric Forestier. Pathé

Les aventures des irréductibles gaulois attirent souvent les foules. Ici, Astérix (Clovis Cornillac) et Obélix (Gérard Depardieu) devront remporter les Jeux olympiques pour permettre à Afolix (Stéphane Rousseau) d'épouser la Princesse Irina (Vanessa Hessler).

1. 'Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre' (2002) - 14 559 509 d'entrées en salles 

"Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" d'Alain Chabat. Pathé

"C’est une bonne situation ça scribe ?" Avec ses répliques devenus cultes et son incroyable casting, rien d'étonnant à ce que ce film, réalisé par Alain Chabat, occupe la première place de cette sélection. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 7 films les plus rediffusés à la télévision depuis 10 ans

VIDEO: Ces moules en forme de cœur ou de Bouddha donnent aux fruits des allures atypiques