Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Aston Martin prépare son introduction à la Bourse de Londres — et ce serait le seul constructeur automobile coté

Aston Martin prépare son introduction à la Bourse de Londres — et ce serait le seul constructeur automobile coté
© Facebook/Aston Martin

Aston Martin, le constructeur automobile haut de gamme, a annoncé mercredi son intention de s'introduire en Bourse (IPO) à Londres.

L'offre publique de vente pourrait valoriser le groupe jusqu'à cinq milliards de livres (5,5 milliards d'euros), ont indiqué des sources à Reuters.

Si l'IPO est menée à bien, Aston deviendrait le premier constructeur automobile britannique à être coté à Londres depuis des années.

Les marques emblématiques telles que Jaguar, Bentley et Rolls-Royce ont en effet été tour à tour cédées à des groupes étrangers.

Cette opération bouclerait le redressement d'Aston Martin après avoir accru ses volumes et ses modèles et renoué avec les bénéfices.

Le constructeur a annoncé qu'il déposerait mercredi un document d'enregistrement auprès de la Financial Conduct Authority (FCA), l'autorité britannique de régulation financière, une démarche obligatoire de la part des sociétés envisageant une IPO, et qu'en attendant une décision définitive, un prospectus serait publié le ou autour du 20 septembre.

Le projet prévoit une vente de titres par les actionnaires actuels, principalement des groupes de capital-investissement koweïtiens et italiens, avec au moins 25% du capital flottant.

La société a également l'intention de proposer une émission primaire d'actions à la Bourse de Londres à laquelle ses employés et ses clients pourront participer.

Le constructeur a réalisé en 2017 son premier bénéfice depuis 2010 et a publié mercredi un bénéfice semestriel ajusté avant impôts de 42 millions de livres, avec un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 445 millions de livres, grâce à une forte demande pour son coupé DB11 et ses modèles Volante.

Aston veut écouler sur l'ensemble de l'année 6200 à 6400 véhicules et le groupe espère construire près de 10.000 unités par an en 2020.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :