Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Attention, des mails d'arnaque proposant le remboursement du pass Navigo circulent

Attention, des mails d'arnaque proposant le remboursement du pass Navigo circulent
© Business Insider France

Ile-de-France Mobilités, l'autorité qui organise les transports dans la région parisienne, a annoncé le 8 janvier qu'elle allait rembourser intégralement les passes Navigo du mois de décembre, suite à la grève des personnels de la RATP et de la SNCF contre la réforme des retraites, qui dure depuis le 5 décembre. Cela concerne tous les Franciliens, qu'ils aient un pass mensuel, annuel ou étudiant, selon 20 Minutes.

La plateforme pour obtenir son dédommagement n'ouvrira pas avant la fin janvier, mais les requêtes telles que "remboursement navigo" explosent déjà sur Google, et certains profitent de l'impatience des usagers, en diffusant des mails qui invitent les Franciliens à se rendre sur des sites frauduleux pour se "pré-enregistrer". IDF Mobilités a donc tiré la sonnette d'alarme ce mercredi 15 janvier sur Twitter, en rappelant aux internautes qu'une seule plateforme sera mise en place, à l'adresse mondedommagementnavigo.com.

Business Insider France a obtenu un exemple de mail frauduleux, envoyé par le site remboursement-navigo.fr. Il reprend le code couleur d'IDF Mobilités, et comprend notamment une citation et une photo de Valérie Pécresse, présidente la région Ile-de-France. Le mail encourage à "se pré-enregistrer" afin de se faire "rembourser jusqu'à 3x plus rapidement".

Capture d'écran d'un mail d'arnaque au remboursement du pass Navigo reçu par un internaute. Capture d'écran Business Insider France

Quand on clique sur le lien, on arrive sur un site non-sécurisé qui comprend un formulaire sur lequel les internautes piégés sont invités à entrer leur nom, prénom, email et numéro IBAN de compte bancaire. Il leur est également demandé d'uploader un justificatif d'achat du pass Navigo.

Quand on cherche à voir qui se trouve derrière ce site, on découvre qu'il a été enregistré auprès d'AMEN, un spécialiste français des services digitaux, par une personne anonyme. Là où cela devient suspect, c'est que l'adresse de cet anonyme serait située rue du Lac à Paris, une artère qui n'existe tout simplement pas. Son numéro de téléphone, "0611223344", a également tout l'air d'un faux.

Contacté par Business Insider France, Ile-de-France Mobilités indique de son côté qu'un mail sera envoyé aux abonnés Navigo au moment où la véritable plateforme de dédommagement sera opérationnelle. Cette opération concerne 3,6 millions d'usagers des transports franciliens.

Découvrir plus d'articles sur :