Décollage du Soyouz, le 11 octobre 2018. REUTERS/Shamil Zhumatov

Deux astronautes qui ont décollé ce jeudi 11 octobre 2018, à 10h40, heure française, depuis Baïkonour au Kazakhstan pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS), ont dû atterrir en urgence, après la détection d'une panne de moteur sur la capsule russe Soyouz.

A cause du moteur défectueux, qui se trouvait sur la deuxième étage de la capsule, le Soyouz ne pouvait pas atteindre l'orbite de l'ISS. 

Le Russe Alexeï Ovchinine et l'Américain Nick Hague sont en bonne santé et n'ont pas besoin d'assistance médicale d'urgence, a précisé l'agence russe Interfax. Ils ont pris contact avec leur centre de commandement après cet atterrissage d'urgence.

Selon les images du décollage, les premières phases du lancement semblent s'être déroulées sans problème, ce qui pourrait indiquer que la panne de moteur est apparue plus tard, à haute altitude. 

Toutes les missions en Soyouz vers l'ISS sont suspendus jusqu'à nouvel ordre, rapportent des sources citées par l'agence RIA.

Dans un tweet, la NASA explique que l'atterrissage d'urgence se fait "dans un angle plus aiguë comparé à un atterrissage normal".

L'agence spatiale russe, Roscosmos, a formé une commission d'Etat pour enquêter sur l'incident du Soyouz d'aujourd'hui. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des architectes français ont imaginé un nouveau concept d'hôtel avec des élevages de poissons et des fermes verticales — voici un aperçu

VIDEO : Voici ce que mange le basketteur LeBron James pour rester en forme