Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Auchan, Carrefour, Lidl... Ces distributeurs vont donner 1 000 € de prime à leurs salariés

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Auchan, Carrefour, Lidl... Ces distributeurs vont donner 1 000 € de prime à leurs salariés
Intérieur de l'hypermarché Carrefour de Gennvilliers (92), le 3 février 2020 © Business Insider France/Claire Sicard

Les entreprises avaient jusqu'au 30 juin 2020 pour le faire, certains acteurs de la grande distribution ont dégainé leur annonce dès ce week-end : une prime de 1 000 euros sera versée à leurs salariés sur le front pendant l'épidémie de coronavirus. C'est l'enseigne de grande distribution Auchan qui a communiqué en premier, dimanche 22 mars dans la journée : "Auchan Retail versera une prime de 1 000 euros à 65 000 collaborateurs français pour saluer leur exceptionnel engagement dans la crise sanitaire actuelle".

Son président, Edgard Bonté, précise dans le communiqué : "Nous vivons une crise exceptionnelle et leur engagement (des salariés d'Auchan, ndlr) est exceptionnel ! Cette prime (...) est notre façon de reconnaître la qualité de leur mobilisation au service des clients". De son côté, le syndicat CFDT "salue le geste de la direction" et estime que cette prime "n'est que justice" pour "les salariés les plus exposés qui font un réel effort pour assurer le service public indispensable" aux Français. Le syndicat demande néanmoins que cette prime soit aussi versée aux salariés d'Auchan en télé-travail qui font eux aussi "fonctionner l'entreprise".

À lire aussi — Leclerc, Carrefour, Monoprix... Les conditions pour vous faire livrer vos courses à domicile

'Des conditions qui sont difficiles, vraiment difficiles' pour les salariés de Carrefour

Pour Carrefour, l'annonce a été faite dimanche 22 mars au journal de 20 h de France 2 par le PDG de l'entreprise Alexandre Bompard : "J'ai pris la décision aujourd'hui (...) d'octroyer à toutes les équipes qui sont sur le terrain, magasins, entrepôts, drives, une prime de 1 000 euros nets qui leur sera versée en signe de notre reconnaissance pour l'extraordinaire engagement qui est le leur en ce moment".

Le PDG avait commencé son intervention en saluant chaleureusement l'engagement de son personnel : "Nos équipes font un travail vraiment remarquable (...) dans des conditions qui sont difficiles, vraiment difficiles". Selon les informations d'Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, 85 000 collaborateurs de Carrefour seront concernés.

Deux poids, deux mesures chez Intermarché et Netto

La situation est un peu plus compliquée pour le personnel d'Intermarché. Un peu avant 20 h, c'était au tour du groupement Les Mousquetaires (Intermarché / Netto) d'annoncer via un communiqué de presse "un effort financier exceptionnel pour ses équipes engagées dans la crise du Covid-19". Pour ses "(...) 62 unités de production agroalimentaires d'Agromousquetaires" et "ses 31 bases logistiques intégrées", l'enseigne souhaite proposer "le principe d'une rétribution annuelle exceptionnelle de 1 000 euros". Les modalités seront discutées lors d'un Comité de Groupe qui devrait se tenir lundi 23 mars 2020.

Pour les 1 832 points de vente Intermarché et les 295 points de vente Netto en France, la situation est différente. Le groupement précise qu'il "n'est pas un groupe de distribution intégré" mais qu'il "rassemble des chefs d'entreprises indépendants". Il encourage donc au maximum les directeurs de magasins à mettre en place cette prime exceptionnelle pour son personnel, mais la décision sera donc prise magasin par magasin.

Système U, Lidl et Leclerc annoncent aussi la mise en place d'une prime

Lundi 23 mars, c'est au tour de la coopérative Système U d'annoncer plus ou moins la même chose qu'Intermarché dans un communiqué de presse : "l'Enseigne a décidé de renforcer son soutien aux équipes mobilisées et présentes au sein des entrepôts et centres logistiques à travers le principe de l'octroi d'une prime exceptionnelle de 1 000 euros", dont les modalités seront discutées avec les partenaires sociaux. Les "patrons des magasins indépendants" du groupement coopératif sont appelés à faire de même au sein de leurs points de vente, "en fonction des moyens de leur entreprise.

Les annonces s'enchaînent depuis dimanche, l'enseigne allemande Lidl vient à son tour d'annoncer lundi 23 mars après-midi la mise en place de cette même prime pour ses salariés. Les modalités de mise en place seront un peu différentes pour le distributeur. Une première prime de 400 euros avaient déjà été versées au personnel de Lidl en février, un seconde prime de 600 euros viendra compléter le montant versé en mars - pour bien atteindre un total de 1 000 euros.

Lundi 23 mars au soir, c'était au tour de Michel-Édouard Leclerc, PDG des magasins E.Leclerc, qui annonçait lui aussi le versement d'une prime de 1 000 euros pour "les salariés des entrepôts et bases logistiques des 16 coopératives régionales de l’enseigne". Pour le personnel des "650 magasins indépendants", il laisse l'initiative aux directeurs des points de vente en les invitant "à définir les modalités d’organisation d’une juste gratification".

Cette prime devra être versée avant le 30 juin 2020

Le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait appelé dès vendredi 20 mars dernier les entreprises à verser une prime à leurs salariés, notamment ceux "(...) qui ont eu le courage de se rendre sur leur lieu de travail" dans le contexte compliqué de l'épidémie de Covid-19. Mise en place en 2019 dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, cette possibilité a donc été reconduite en 2020. Les entreprises ont jusqu'au 30 juin pour verser une prime d'un montant net maximum de 1 000 euros. Aucune charge sociale ne pèse dessus, cette prime étant entièrement défiscalisée.

À LIRE AUSSI — Coronavirus : ces mesures sanitaires vont être prises dans les supermarchés pour ralentir l'épidémie

Découvrir plus d'articles sur :