Elon Musk, DG et fondateur de Tesla, en visite en Australie en 2017. Mark Brake/Getty Images

  • Le gouvernement d'Australie-Méridionale dévoile un plan pour créer la plus grande centrale électrique virtuelle du monde.
  • Il prévoit d'installer des panneaux solaires reliés à des batteries Tesla Powerwall dans 50.000 foyers.
  • En décembre 2017, Tesla a installé la plus grande batterie du monde dans cet état situé au sud de l'Australie.

Le gouvernement d'Australie-Méridionale vient de dévoiler un plan ambitieux pour relier 50.000 maisons productrices d'énergie solaire à des batteries Tesla pour créer une centrale électrique virtuelle (virtual power plant ou VPP) avec une puissance de 250 mégawatts (MW) — la plus importante du monde.

Au lendemain de l'annonce, le premier ministre d'Australie-Méridionale, Jay Weatherill, indique que 6500 foyers ont fait part de leur intérêt pour participer du projet — 25% du nombre requis.

"Mon gouvernement a déjà mis en place la plus grande batterie du monde, et maintenant nous allons créer la plus grande centrale électrique virtuelle du monde", déclare Jay Weatherill.

"Nous allons utiliser les habitations des gens comme moyen de générer de l'énergie pour le réseau d'Australie-Méridionale, et les foyers qui participent vont bénéficier d'économies importantes sur leur facture d'électricité."

La mise en place de ce plan devrait prendre quatre ans et coûter 509 millions d'euros. Il permettra de stocker 650MWh et de les ajouter au réseau quand la demande est importante pour améliorer sa stabilité.

Le projet est 50 fois plus grand que celui de 5MW et 12 millions d'euros porté par AGL dans la ville d'Adelaide — considéré comme la VPP virtuelle la plus importante du monde il y a presque 12 mois.

Le premier ministre explique que des études économiques suggèrent que les foyers qui participent au projet pourront réduire leurs factures d'électricité de 30%.

Le projet a débuté avec un essai portant sur 1100 bâtiments de logement social, dans lesquels une batterie Tesla Powerwall 2 a été installée gratuitement. Le gouvernement affirme qu'elles sont financées à travers la vente de l'électricité — même si les estimations considèrent que le point de rentabilité pour la Powerball 2 est atteint au bout de 6 ans.

A la fin de l'essai, 24.000 bâtiments de logement social supplémentaires verront l'installation du système, et une proposition similaire sera faite à tous les foyers d'Australie-Méridionale.

Le gouvernement de l'état a versé une subvention de 1,2 million d'euros pour la mise en place du plan, ainsi qu'un prêt de 19,1 millions d'euros de la part d'un fond pour les technologies renouvelables (Renewable Technology Fund).

En décembre 2017, l'Australie-Méridionale a activé la plus puissante batterie lithium-ion — une installation de 100 MW construite par Tesla à Hornsdale, à 230km au nord d'Adelaide, et connectée à un parc d'éoliennes. Cela fait partie d'un programme à 350 millions d'euros mis en place par le gouvernement travailliste pour garantir un approvisionnement énergétique après qu'une panne qui a touché tout l'état en 2016 a lancé un débat politique national sur la sécurité énergétique et son coût.

Cette dernière annonce de Weatherill se produit alors que les élections pour renouveler l'assemblée de l'état ont lieux le 17 mars.

Le premier ministre affirme que le projet de VPP va créer plus de 500 emplois dans les énergies renouvelables, dont 250 dans la phase d'installation. Il utilise des batteries Tesla Powerwall 2 d'une puissance de 13,5kWh reliées à un système de panneaux solaires à 5kW.

"Nous voulons que les sociétés d'Australie-Méridionale bénéficient de nos importants projets d'énergie renouvelable, c'est pourquoi nous insistons à fabriquer e la centrale énergétique virtuelle localement" dit-il.

A Hornsdale, Tesla ouvre un centre de services qui, selon le gouvernement, servira aussi pour les installations résidentielles de Powerwall.

Le gouvernement de l'état va commencer à chercher un revendeur pour livrer le programme plus tard dans la semaine, en affirmant qu'il préfère encourager la concurrence. Il prévoit aussi d'offrir 796.000 euros aux entreprises basées dans l'état pour répondre aux appels d'offre concernant ces projets.

Dans l'opposition, le premier ministre d'Australie Malcolm Turnbull a lancé la campagne du parti libéral en Australie-Méridionale dimanche et a qualifié la politique du gouvernement d'"expérience énergétique irresponsable". Son parti cherche à reprendre le contrôle après 16 ans de gouvernement travailliste.

Voici une vidéo en anglais du parti travailliste expliquant son projet de centrale électrique virtuelle:

Version originale: Simon Thomsen/Business Insider Australia

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk ne sera plus payé par Tesla pour construire des voitures

VIDEO: Cet exemple avec une balle de ping pong démontre comment un peu d'alcool peut rendre plus créatif