Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'Autorité de la concurrence essaie de comprendre pourquoi la Fnac n'a pas vendu autant de magasins que promis lors du rachat de Darty

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'Autorité de la concurrence essaie de comprendre pourquoi la Fnac n'a pas vendu autant de magasins que promis lors du rachat de Darty
© Wikimedia Commons/Lionel Allorge

L'Autorité de la concurrence a annoncé lundi s'être auto-saisie pour examiner les conditions dans lesquelles le groupe Fnac Darty exécute l'engagement qu'il a pris de céder six magasins à Paris et dans la région parisienne.

En juillet 2016, l'Autorité avait autorisé le rachat de Darty par la Fnac à condition que six points de vente soient cédés avant le 31 juillet 2017.

A cette échéance, trois magasins ne l'avaient pas encore été, deux Darty situés boulevard de Belleville et avenue de Saint-Ouen et une Fnac dans le centre commercial de Beaugrenelle, explique l'Autorité dans un communiqué.

Interrogé, le groupe Fnac Darty a fait savoir qu'il avait bien identifié un repreneur "qui n'aurait pas été retenu par l'Autorité de la concurrence".

"La Fnac étudie les solutions qui peuvent être trouvées", a précisé un porte-parole du groupe.

Cette décision "ne préjuge en rien des suites qui pourraient être données", a indiqué pour sa part l'Autorité de la concurrence.

Découvrir plus d'articles sur :